Rendez-vous sur le port - 3

Publié le par CHOU

Ce matin il faisait un froid de canard du nord, un froid d'eider, quoi.

On s'en fout !

Ensuite, il a plu des chats et des chiens et des cordes.
On s'en bat l'oeil !

Je sors donc emmaillotée comme une momie frileuse avec mon capel pluie australien vissé sur la tronche, ma fille ayant chipé le seul pébroc entièrement baleiné qui subsiste chez nous, la chipie ! 

On s'en tamponne le coquillard !

Je n'ai pas regretté, notez bien, car l'engin est d'une laideur absolue. Pourquoi et dans quel état avons-nous fait l'acquisition de cette chose noire gansée de frizoulis rouge pompier, qui n'est pas sans évoquer la prostipute de bas étage made in South Pigalle ?

uhfrpabr_parapluie_pagode_glamour_romantique_noir_rouge.jpg

Tu faiches !

D'autant plus qu'à peine sortie à Saint-Lazare, un soleil insolant de type insolation instantanée s'est mis à taper le bitume parigot.

Tu nous les brises !

Du coup, c'est en sueur, rougeasse et cocottant vaguement des ailerons que je suis arrivée chez ma copine Machine.

Ah quand même !

Alors, résultat des grandes manoeuvres. Direct hein, je ne suis pas du genre à parler pour ne rien dire, ou à délayer et tirer à la ligne !

Au fait !

Machine et Captain Glouglou ont passé l'après-midi de dimanche à flâner dans les rues de Paris, ils ont ri, beaucoup parlé, se sont aperçus qu'ils étaient trrrrès différents sur de nombreux points, qu'ils avaient parfois des goûts diamétralement opposés.

Ah merde !

Ils ont dîné dans un restau indien. Glouglou a pris le plat le plus épicé histoire de se la taper viril et il a failli clamser. Rires de Machine qui pourtant avait prévenu !

qy23814_1.jpg

Et alors ?

Ils ont passé la nuit ensemble !

Oui ! Yes ! Da ! Ja ! Si...

10 ans d'abstinence due non pas à une laideur repoussante, à une connerie noire ou à une insuffisance de charme élémentaire, mais à l'idée incongrue qui se tatoue de plus en plus au fil des mois que l'on est finie, inbaisable, trop vieille (elle est plus jeune que moi !), indigne d'être aimée encore, négligeable, sans le moindre attrait... plus le temps passe, plus l'idée s'incruste, emprisonne, interdit l'espoir, donc le bonheur, la légèreté.

Pan dans sa gueule à l'idée qui tue.

Mission accomplie !

Je ne dis pas qu'ils vont s'aimer pendant tout le reste de leur vie, qu'ils seront happy ever after, qu'ils auront des enfants (ils n'auront pas d'enfant, j'en suis pratiquement certaine), mais ma copine Machine était comme libérée tout à l'heure, elle n'a pas beaucoup dormi cette nuit, elle avait les yeux bordés de reconnaissance (expression imagée, si peu élégante), mais elle avait un putain de sourire, comme si le mauvais sort était conjuré !

z4b1nd3e.gif

Je suis toute gaite !!!

Je suis désormais une entremettologue patentée.

Je vais me faire un blé, moi !!! Zaïzaïzaï !

Publié dans FRIENDS

Commenter cet article

voyance gratuite mail 13/10/2016 13:33

Bravo ! Votre blog est l'un des meilleurs que j'ai vu !

voyance gratuitement 01/09/2016 15:34

Bonjour,
J’ai flânée pendant un moment sur votre site, et je vous dit bravo pour tout ce que vous proposez. Très intéressant

Amicalement

voyance gratuite en ligne 28/04/2016 15:45

Je ne vais pas faire dans l’originalité mais votre blog est tellement bien qu’on ne peut rien dire d’autre que MERCI BEAUCOUP !

voyance en ligne 03/02/2016 17:41

Super ! Ton blog est vraiment génial !
Merci d’exister !!!

voyance en ligne gratuite 03/11/2015 14:11

Sujet très intéressant sera signet votre site pour vérifier si vous écrivez plus sur l'avenir.