Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Entre 2

Entre 2

Hier, dans le métro, station Réaumur Sébastopol, un jeune homme m'a demandé si je voulais qu'il me cède son siège. Station Châtelet, un autre jeune homme m'a mis la main aux fesses. Je sais maintenant parfaitement ce que signifie : être entre deux âg...

Lire la suite

Benoîte

Benoîte

Je n'aurai pas lu des masses, cet été. Peu de livres, en tous cas, juste deux, mais pas des moindres. Celui-ci, un bonheur absolu de drôlerie, d'humanité et de délire. Digne de Portnoy et son complexe, pour ceux qui connaissent et ont apprécié. J'ai acheté...

Lire la suite

La geste capillicole

La geste capillicole

Il est au beau pays West Coast un artiste capilliculteur de première bourre. Il travaille en musique et t'arrange la tignasse avec des moulinets de bras, des pas chassés, et un rictus de concentration qui te fait te demander s'il n'aurait pas bénéfice...

Lire la suite

Ca pue dans la botte

Ca pue dans la botte

Les français, dit-on, sont des italiens qui font la gueule. Nous avons toutes les raisons de ne pas glousser à longueur de journée en tortillant du potron sur le tube de l'été (au fait, c'est quoi le tube de l'été, cet été ?). Même les plus optimistes...

Lire la suite

Pouiquier

Pouiquier

Comme je le signalai dans un commentaire précédent, point n'ai-je l'inspiration pour vous gonfler avec un poème épique aujourd'hui. Mais vous ne perdez rien pour attendre. En lieu et place, je vous offre un instant inoubliable d'intimité dans la saldeub...

Lire la suite

Ca barde

Ca barde

Chiffre du jour : 999, numéro de ce billet. Je m'échauffe... hum hum hum : Composer un poème... et en alexandrins ! C'est bien tout ce que j'aime, et tout ce que je crains. Voilà, c'était la mise en jambes pour le billet de 1 000. A vot' bon coeur !

Lire la suite

Ces morts à la con

Ces morts à la con

Lors que mon corps dore, alangui sur ma serviette de bain OuiOui, mon esprit reste alerte à la plage. Je fais des mots croisés avec ma pâtisserie préférée, entre deux immersions dans les flots clairs, et je lis la presse, plus souvent qu'en hiver. Dans...

Lire la suite