Vendredi, jour de la brève pourrie

Publié le par CHOU

  • Ma copine Titine veut se lancer dans l'underwear pour les dames de la pelouse. Oui, parce que les dessous hyper féminins pour les dames de la pelouse, ça va pas. Restent les Petit Bateau, mais c'est basique. Je l'encourage, je trouve l'idée excellente et le marché prometteur.

  • La polémique sur Fredo la Mite et Roman Polanski commence à me défriser la chatte. D'autant que je ne suis pas très sûre d'avoir un avis tranché sur la ou les questions. Non que j'applaudisse au viol d'une mineure (pas plus qu'à celui d'une majeure, d'ailleurs) ni au tourisme sexuel. Mais ce soudain « haro sur le baudet » alors que les faits sont de notoriété publique depuis des lustres me dérange. Et il faut bien le dire, voir Benoît Hamon entonner la trompette de la grosse Le Pen me fait frémir.

  • Pas la pêche depuis deux ou trois jours. C'est l'enterrement d'un été qui fut, aaaah... et qui restera pur tujurs dans ma mémoire. Là, on plonge direct dans l'automne, avec les emmerdes de l'automne, le frisquet de l'automne et les oreilles qui sonnent automne. Zéro gnaque pour attaquer un hiver radieux. Espérons que mes ambitions repousserons en même temps que mes cils bronchiques. 1 mois sans fumer et plutôt cool Raoul.

  • 1 kilo de pris, tout de même, donc direction la salle de gym. Mardi, première heure d'entraînement, difficultés à marcher le lendemain, comment ça s'appelle déjà : des courbatures... pfff.

  • De bonnes nouvelles des aminches, tout de même, deux ou trois miennes chères qui, après des mois, voire des années de solitude, reprennent le chemin de la bagatelle, du plaisir, et plus si affinités. Cela me ravit au lit et ailleurs.

  • Brocante dimanche à Rueil Malmaison, Fête des Vendanges. J'y serai avec mon amie qui ne veut pas que je parle d'elle parce qu'elle déteste mon blog. Alors chut ! Mais pour les parigottes intéressées, je serai là avec mes galurins. Mot de passe : Prise de Chou !

  • Mon fiancé me manque. Il va falloir qu'on bidouille quelque chose cet hiver, parce qu'un week end tous les 15 jours, c'est pas assez. Gnan.

  • J'ai été surprise de voir que je peux passer pour une vieille taupe aigrie auprès d'une lectrice, Madame Midinette, je crois. Vieille taupe, certes, mais aigrie... ce qui me repose question quant à l'image que je renvoie ici.

  • Faut que je trouve des photos de Superapéricube et moi pour fournir à l'artiste officiel de notre amûr, le Mozart du Gif, Chandelin pour ne point le nommer, matière à créer une oeuvre impérissable digne de l'anniversaire de notre première rencontre !

  • J'ai vu, le rouge aux joues et la cheville enflée, que je suis en lien sur le blog de la Peste... si c'est pas une consécration internationale !

  • Je lis de plus en plus le blog de Gicerilla, qui est assez élégant sous la ceinture. Je l'imagine très différente de mon univers. Ampoulée mais drôle, bourgeoise libertine. Le parfait fantasme masculin en fait. Marions-là immédiatement à Charles-Hédiard, ils sont faits l'un pour l'autre !

  • Je vois que mon histoire de sac rouge n'intéresse personne. Pas grave, ça me gave aussi pas mal, personnellement.

  • Vous qui ne me connaissez pas, vous n'auriez pas de suggestions à formuler quant à de nouvelles activités professionnelles qui pourraient me convenir (le premier qui parle du Bois de Boulogne, je l'atomise !)

Voilà, c'était les brèves du jour.

Désolée, mais je suis comme une truie qui doute en ce moment.

 

Alors illustration musicale ou presque, mdr la vieille taupe, elle tape son nom (ou plutôt son ex nom) et elle est sur Deezer dans le rôle de la dame qui raconte aux petits nenfants la fondation du Québec...

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> j'aime beaucoup le concept essentiel de la truie qui doute! Mieux que le vieille taupe aigrie...la taupinette maigrie,<br /> bientôt, si salle sport il y a! Pour le reste pas d'idée mais bon il se fait tard et je n'ai pas encore du cuver complètement mes agapes et fieestas arrosées du week end...je vais dodo!<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Fille de mauvaise vie ! Tu as encore ripaillé plus que de raison !<br /> T'as bien raison ! <br /> <br /> <br />
S
<br /> Petite souris amoureuse serait mieux que taupe aigrie .<br /> Bonheur à vous 2 et pour longtemps<br /> Bisous de bordeaux<br /> Sophie <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> petite, petite... mais en tous cas, merci sophie bordelaise ! Punaise, mais tout le monde vit à Bordeaux ou quoi ???<br /> <br /> <br />
G
<br /> Argh, Chou, zêtes complètement jetée (sauf votre respect) mais j'adore. Vous me mariez, ah, quel bonheur, je n'y croyais plus. Merci pour ce coup de pub. C'est drôle pour moi de voir comment je<br /> suis perçue par le lecteur. Un jour, sûrement, si, si  c'est possible, nous boirons un canon en nous goinfrant (j'ai failli dire "en nous enfilant" mais c'était subitement sujet à<br /> caution) d'un jambon-beurre au-dessus du comptoir et vous verrez quel fantasme masculin je suis en vrai. Hi, hi, j'en ris déjà ! :-)<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> C'est l'effet blog. Se travestir ou pas, mettre des  costumes ou se montrer tout(e) nu(e)... qui sait la réalité des choses.<br /> Le personnage que vous avez élaboré est très intriguant, ma foi.<br /> OK pour le canon surprise ! Je me rends compte que je dévoile beaucoup plus que vous ne le faites, même si l'essentiel reste secret. Ai-je vraiment envie de vous rencontrer ???<br /> Ne serais-je pas déçue ?<br /> Ou alors trop séduite ?<br /> A voir.<br /> <br /> <br />
C
<br /> Anne, tu es une Reine !<br /> Dudsou, tu est un libidineux (remarque, elle est carossée princesse, la fille aux escarpins...)<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Merde ! Tu ES sans T, merde !!!<br /> <br /> <br />
D
<br /> taupe et gris : N'IMPORTE QUOI !!!<br /> <br /> Que tu serais pas une Sister, d'abord...<br /> <br /> D'ailleurs, en tant que Sister, tu peux me donner les coordonnées de la Cendrillon aux escarpins rouges... merci<br /> <br />  <br /> <br /> <br />
Répondre