Sinon, rien

Publié le par CHOU

Je suis une fille bizarre.

Je m'en rends compte petit à petit. 

Je ne suis pas meilleure que les autres, mais il y a des trucs appréciés par la plupart de mes congénères qui me débectent sauvage.

Exemple : me faire draguer - en même temps, ça tombe bien, à 56 ans, c'est beaucoup plus rare. J'ai toujours eu horreur de ça. C'est comme si je me dédoublais et voyais ce pauvre type rouler des mécaniques, faire le beau, faire l'intelligent, le mignon, l'ému, le... enfin chacun sa spécialité... mais c'est faux. Tout faux. Gonflage de plumes, oeil de velours, mots sucrés. Ca m'a toujours faiche immédiatement.

images.jpg

C'est pour ça que j'ai jeté Mac lors de notre première rencontre. Essayer de me voler un baiser. Non mais ça va pas ! La plupart des filles auraient trouvé la chose excitante et osée et donc excitante (parce que c'est Mac et qu'il est dans le genre séduisant à donf. Avec Popeck, c'est moins la gagne)

Mais moi, j'aime pas. Je me rappelle il y a fort longtemps avoir largué une bombasse (quand je dis bombasse, c'est le mec + ultra, moitié Jude Law, moitié Javier Bardem) sur une piste de danse parce qu'il me faisait le grand jeu et que j'avais envie de gerber en l'écoutant égrener ses conneries. Il s'est pris une veste, sans doute la première de sa vie.

Je suis nulle en flirt, je suis naze en regards en coulisse, en sourires sous entendus.

Quand j'embrasse un homme, c'est bon, ma couette is open.

Sinon, rien.


Publié dans Ta mère en tongs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> Considérer l'autre, là aussi, comme un sujet et pas comme un objet. Ja bon, Chou ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Tatoubon, mon Glandouillon ! <br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Oui, mais il y aussi plein de filles qui refusent d’accepter qu’elles ont envie de sexe,<br /> pour du sexe juste pour ce que c’est et qu’on en a tous et toutes besoin.<br /> <br /> <br /> Alors elles attendent qu’on leur donne l’illusion d’être séduite, aimées, même furtivement<br /> parce ce que ça les dédouane au plan moral. Elles peuvent aussi se plaindre ensuite qu’on s’est moqué d’elles, se sentir trahies, flouées. Sans doute parce qu’on leur a rabâché depuis l’enfance<br /> que leur sexualité est enfermée dans un coffre-fort qui ne s’ouvre qu’en fonction de critères moraux, affectif…<br /> <br /> <br /> On a toujours davantage valorisé la sexualité libre chez les hommes ,vécue comme la<br /> forme absolue de virilité, de séduction.  Plein de filles ont besoin de prétextes, d’arguments, de baratins pour assumer leur animalité,<br /> leurs pulsions, leurs désirs…Enfin, je crois.<br /> <br /> <br /> Pis je crois aussi qu’on est mal barré avec toutes ces « valeurs » qui semblent<br /> redevenir de bon ton, rassurantes sans doute dans l’adversité... Nos Mums (enfin pas la mienne :))) ne savent  pas combien elles ont bien fait de brûler leurs soutifs, parce qu’il<br /> me semble que la relève va préférer la gaine intégrale.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Alors j'approuve total ton propos, Solange !<br /> <br /> <br /> Education :<br /> <br /> <br /> Ma grand-mère (1901- 1988) : "Surtout marie-toi vierge, après tu fais CE QUE TU VEUX !"<br /> <br /> <br /> Ma mère (1933 - 2003) : "Ces filles qui couchaillent à droite à gauche sont des putains !", puis sentant la mort venir "Fais ce que tu veux, tout. Accède à tous tes désirs, ne te laisse pas<br /> enfermer"<br /> <br /> <br /> Moi (1956 - ) à ma fille : "Ne te laisse jamais considérer comme une dinde à farcir, mais les hommes des compagnons horizontaux très agréables, aucune raison de s'en priver, tu es leur égale,<br /> faites jeu égal et éclatez-vous !"<br /> <br /> <br /> Ma fille (1989 - ) : "Il est drôlement mignon, celui-là, j'envisagerais bien..."<br /> <br /> <br /> La gaine intégrale ne passera pas par elle et j'en suis toute rassurée !<br /> <br /> <br /> Mais quand je vois les voilées dans la rue, les lapidées, les religions de tout poil qui reprenne du poil de la bête en ces périodes de mouise internationale, je me dis qu'il faut vraiment boire<br /> un bon coup ou fumer du St Maclou pour rester optimiste !<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> <br /> <br /> :)<br /> <br /> <br /> Mais sentir le désir de l'autre, quand même...<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Encore une question d'odeur ??? <br /> <br /> <br /> Non, mais l'enfer, c'est les baratineurs qui te servent du n'importe quoi pour te flatter l'ego, comme des camelots sur le marché, histoire de choper la marchandise, c'est à dire toi.<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Qu'est ce que je me sens con soudain avec mes poëmes qui ont du finir au  milieu d'un rigolade entre copines ... mais alors qu'est ce qu'il faut faire pour vous séduire !? jouer<br /> l'indifférent pendant que vous jouez l'absente.. jouer... jouer ? à quel moment êtes vous vous même  ? ( quand c'est plus le moment de jouer , je sais ) 50 ans que je cherche à comprendre<br /> comment vous fonctionnez et j'ai renoncé.. mais vos messages ouvrent un peu la porte ! il faut faire tout le contraire de qu'on imagine être la bonne solution c'est ça ? ( ou l'inverse..?)<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Voir réponse sur article "Courrier du coeur"...<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> Quand je suis dans les choux<br /> <br /> <br /> Je pense à cette femme<br /> <br /> <br /> Qui élève mon âme<br /> <br /> <br /> Elle s'appelle Chou.<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Kevin, très cher ami, vous m'avez effrayée<br /> <br /> <br /> Je me sentais coupable de pouvoir élever<br /> <br /> <br /> Une quelconque partie de votre individu,<br /> <br /> <br /> Ce pourquoi votre amie m'en aurait fort voulu !<br /> <br /> <br /> Mais je suis rassurée, il s'agit de votre âme,<br /> <br /> <br /> Et je n'ai pas à fuir l'ire de votre femme !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Josy de Noailles<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />