Où il est question de porc, de pêche...

Publié le par CHOU

Les toilettes ont été utilisées au Japon depuis l'aube de la civilisation, bien que leur construction et usage exacts soient encore inconnus.

Les premiers systèmes d'égouts datent de la période Yayoi, (300 avant J.-C. à 250 après J.-C.). Ils furent utilisés dans de grands établissements, probablement en combinaison avec des toilettes.

ab0a06c7.jpg

Pendant la période Nara (de710 à 784), un système de drainage fut créé dans la capitale, Nara, constitué de ruisseaux larges de 10 à 15 cm au-dessus desquels on pouvait s'accroupir avec un pied de chaque côté.

Des bâtonnets en bois étaient utilisés comme sorte de papier toilette. Les premières toilettes connues au Japon remontent également à cette époque, construites sur une fosse ouverte, à la manière de toilettes extérieures. À l'époque, des alguesétaient utilisées pour s'essuyer, ainsi que des bâtons de bois appelés « chu-gi », mais à la période Edo, ils furent remplacées par du papier hygiénique fait de washi (papier traditionnel japonais). Dans les régions montagneuses, des copeaux de bois et de grandes feuilles étaient également utilisés. Très souvent, les toilettes étaient construites sur un ruisseau.

Toilettes_japonaises.JPG

Même si, historiquement, les toilettes sèches étaient plus fréquentes car plus faciles à construire, elles permettaient aussi la réutilisation des excréments comme engrais— très important dans un pays où le bouddhisme et son végétarisme poussait à réduire la consommation de nourriture animale, bien que la pêche ait toujours constitué une source importante du régime alimentaire japonais. En fait, les excréments des riches étaient même vendus plus cher car leur régime alimentaire était meilleur.

Cette pratique devint bien moins fréquente après la Seconde Guerre mondiale, à la fois pour des raisons sanitaires mais aussi grâce à l'utilisation plus répandue d'engrais chimiques.Toutefois, on peut encore trouver des champs enrichis à l'aide d'excréments humains.

japanese_toilet.jpg

Le Japon avait un niveau d'hygiène très élevé : le rejet ordonné des déchets humains était courant au Japon, alors qu'en Europe les eaux usées étaient simplement déversées dans les rues de la plupart des villes du continent (la nuit, les cochons étaient lâchés dans les rues et ceux-ci nettoyaient le plus gros. État de chose qui a perduré dans l'expression allemande die Sau 'raus lassen — en français, « laisser sortir la truie » — qui signifie « prendre du plaisir sans peur de choquer par sa vulgarité »)

med-Visoterra-toilettes-au-fond-du-jardin-8374.jpg

Etonnant, non ? J'en ai appris de belles, en faisant des recherches sur les wawas pour le compte d'Anne la licencieuse !

Je retiens deux superbes insultes : tronche de chouji et face de washi, aptes à désarçonner l'adversaire et à le plonger dans un doute existentiel du meilleur aloi.

Je m'interroge sur le fait que la pêche ait été un must de la nourriture japonaise. C'est cocasse dans ce contexte, ne dit-on pas "poser une pêche" tout comme "emmener des amis à la piscine" quand il s'agit de bronze à couler.

Enfin bonne journée, braves gens, et n'ayez crainte de laisser sortir la truie, le plus souvent possible ! 

pig4cuddle.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> <br /> S'essuyer avec un porc... mais c'est dégoutant !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Mais bien au contraire... quelle volupté ! Le porc est recouvert de soies. Quoi de plus doux que la soie ? <br /> <br /> <br /> Bon le cashemere, ok... ok... mais merde, bon ! <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> J'ai voulu m'essuyer avec un bâton, je ne l'ai pas retrouvé le bâton. Je me demande où il a bien pu passer !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Je te trouvais l'air un peu guindé ces derniers temps... <br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Merde, s'essuyer avec un baton,c'est hard.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Ca me fait penser à l'autre dingue qui "s'ai mise une flûte dans la chatte"...<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Tiens encore une copine qui s'intéresse aux "bécosses" ( mot quebecquois) comme mon autre copinette coyotte des neiges....<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Bécosses... joli !!! <br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> <br /> Tu l'es inspirée ce matin... T'as l'intention d'investir dans les toilettes sèches ?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> J'ai des investissements plus urgents... <br /> <br /> <br /> <br />