Pennies from heaven...

Publié le par CHOU

Je suis un peu comme ma mère, qui me faisait braire.

Elle découvrait une recette de cuisine que nous aimions au premier goûtage, et sûr qu'on ne bouffait que ça pendant trois mois, jusqu'à ce qu'elle trouve un nouveau dada (non, on ne bectait pas de canasson).

 

Moi, c'est tout pareil, sauf que là c'est pas de la cuisine, c'est comportemental. 

Je n'étais pas allée au cinoche depuis "La guerre est déclarée", donc un bon mois. Et là, j'ai la dalle de pellicules (non je ne me suce pas les tifs pour récolter les graillons blancs).
Hier, le Skylab, une belle beauté.

images--1-.jpg
Aujourd'hui, après une gym sur du David Guetta... oui, mes oreilles ont autant souffert que mes abdos... je rentre dans ma province parisienne et passe devant l'Alcazar, mon ciné-club du jeudi d'enfance.

 

J'y ai vu Gérard Barray (la craquette de mes 11 ans) en d'Artagnan, Scaramouche, Surcouf, Pardaillan et autres héros inoxidables.

gerard.jpg

Après la séance, on allait chez ma copine Anne-Véronique et on rejouait le film dans son petit jardin, en instrumentalisant (gentiment, je précise), son frangin qui était plus jeune que nous (mais non, on l'a pas violé... c'était un petit, on vous dit... il faisait Planchet, ou le Cardinal, ou l'Ennemi...).

 

Après, je rentrais chez moi et j'attendais le retour de mes parents, qui rentraient d'un boulot qu'ils n'aimaient pas et qui parlaient au dîner du boulot qu'il n'aimaient pas. 

Je mangeais le plat "trimestriel", sourde aux histoires de bureaux, en revivant les aventures de mousquetaires et de femmes poudrées aux robes chatoyantes dans ma tête. J'avais envie d'être les deux à la fois. Belle et conquérante. J'ai trouvé mon bonheur avec les films de pirates femelles...

Je ne suis pas devenue pirate, malgré mon entrainement intensif à la gym. C'est trop tard, maintenant.

18814998.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20070907_080514.jpg

Et j'ai perdu, as usual, le fil...

En passant devant le ciné de mon enfance, je me suis arrêtée, j'ai vu que la place était à 5 euros tous les mercredis, je suis entrée et j'ai vu "The Artist".

19826222.jpg-rx_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20111010_12311.jpg

Après, j'ai fait mes courses à côté, chez Casino.

Je vous dirai demain ce que j'en pense, là, j'ai la dalle.

En tous cas, le roi n'a certes pas été détrôné... la reine non plus. Et de loin !

 

Mais dans l'excellente bande son d'un hypra doué musicien dont on entendra parler moi je te le dis bouffi : Monsieur Bource, une reprise...

Everytime it rains, it rains, pennies from heaven...

Publié dans Mauvais Movie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> <br /> Putain! Mon con d'ordi refuse de lire les vidéos Dailymotion. Du coup point de Fred, de Ginger ou de Cyd pour moi. Ouiiiiiiiiiiin!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Tu rates un truc ! (mais t'as youtube...)<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Quand je lis le nom de Rose Murphy, je pense toujours à son (je crois) célèbre "Busy line".<br /> <br /> <br /> http://www.deezer.com/listen-12468740<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Ah, je ne connaissais pas celle-là !<br /> <br /> <br /> <br />
G
<br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=D7gEFDR0fsY<br /> <br /> <br /> http://www.youtube.com/watch?v=4sGPi7l7wpc<br /> <br /> <br /> Bon, ma loving version = Ella et Louis.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Quelles délices ! <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> <br /> Je te vois bien en femme pirate. Et puis, mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche !<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Vous me la baillez belle, et rebelle, mon doux ami ! <br /> <br /> <br /> <br />