On s'est pris une bonne raclette

Publié le par CHOU

Super soirée samedi avec des locaux et des exportés from Paris, en vadrouille sur la West Coast.

La bouffe que j'ai servie était dégueu.

Les deux from la Capitale m'avaient offert un service à raclette. Je manquais de temps, j'ai donc décidé de faire une pierre deux coups : faire une raclette et faire une raclette.

raclette.jpg

J'en n'avais jamais fait. D'ailleurs, y'a pas grand chose à faire, faut acheter des trucs. C'est un plat un peu Ikea. Faut monter le bouzin tout seul avec les éléments donnés.

Je me suis faite engueuler parce que j'avais épluché les patates vapeur, et que j'avais acheté du pain, alors qu'il ne faut pas de pain (mais y'en a quand même plusieurs qui ont mangé du pain).

C'est super lourd une raclette.
J'ai pris 2 kilos en une soirée, comme si je m'étais gavée de fricassée de groins.

J'ai l'impression d'être enceinte de 4 mois depuis samedi soir.

C'était même pas bon, en plus.

Pratiquement gerbant, en fait.

1206441852_Thomas-Beatie-homme-enceint.jpg

Mac est enceint aussi, et soupire en attendant la délivrance.

Je n'en ferai plus.

Pourtant, mon service à raclette est très beau. Très design, en verre avec des étages et des circonvolutions, tout ça.
Je me demande si on peut faire autre chose qu'une raclette avec un service à raclette ?

raclette-lagrange.jpg

En fait, je voulais vous raconter ce que j'ai raconté aux raclettés de samedi sur mon unique séjour à Venise...

Mais là, j'ai plus envie. On verra demain.

Burp...

Putain de raclette !

 

 

Publié dans Ta mère en tongs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
<br /> <br /> Oui, c'est beau comme appareil à raclette mais ça doit être chiant à nettoyer. Enfin moi j'dis ça...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Non, pas trop... c'est seulement que si je ne fais pas de raclette, je fais quoi, avec ? Faut peut-être réinventer la raclette avec d'autres éléments... peut-être !<br /> <br /> <br /> <br />
B
<br /> <br /> - C'est entendu.<br /> <br /> <br /> Je suis un goujat, le service à raclette si tu dis qu'il est magnifique eh bien je n'ai pas à la ramener, c'est un cadeau il est par essence magnifique et c'est tout.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bleck<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Bon, c'est pas une oeuvre d'art non plus, hein !!!<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> <br /> Ben on est deux, moi j'aime pas la raclette. Enfin c'est plutôt le principe du truc en kit que j'aime pas. Du coup comme on sait pas trop ce qu'on bouffe vraiment, soit c'est trop, soit ça fait<br /> juste apéro et c'est nul. C'est comme dans les restos coincéduc qui te font des dessins et des tranchettes avec une entrecôte. Putain qu'ils la posent dans l'assiette l'entrecôte et qu'il lui<br /> foutent la paix! J'aime pas qu'on chichite avec la bouffe.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br />  On est bien d'accord sur ce coup là !<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> <br /> Je proteste, la raclette c'est délicieux, mais il ne faut surtout pas acheter de fromage à raclette qui est un produit typique de la mal bouffe, mais un bon choix de fromages, une charcuterie<br /> fine et des pommes de terre type rate ou charlotte, un bon vin et on fait un plat de roi... Et pourquoi pas le bleu de tes ancêtres... au contraire je pense que ça se mariera très très bien avec<br /> les pommes de terre, la charcuterie...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Peut-être suffit-il d'avoir trrrrrès faim, alors !<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> Ben, à part danser la salsa autour de l'appareil, j'vois pas...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> C'est sans espoir, donc ! <br /> <br /> <br /> <br />