La saint machin avec les marrons

Publié le par CHOU

Paraît que c'était la Saint Valentoche aujourd'hui !

Rien à talquer.
Déjà quand j'étais seule, quand j'étais mariée, quand j'étais re-seule, et alors maintenant que je suis fiancée ! (je ne me lasse pas de ce qualificatif hautement désuet, voire obsolète)

index.jpgAyant beaucoup œuvré tous deux la semaine passée pour le bien-être de l'humanité et pour subsister, nous avons compensé ce matin par une grasse mat' à 95% de matinée grasse.

J'ai ensuite confectionné de mes petites mains industrieuses un couvre-chef pour la divine Solange qui fête son premier anniversaire de blog et qui remporta avec la grâce qui la caractérise le concours du Cachalotié en trouvant un néologisme qui tue sa mère la praire : se faire supermarchier... se reporter à l'article en question pour tout détail complémentaire.

Sur les coups de 15 heures, nous déplaçâmes nos couennes dans le quartier du Marais, où fort heureusement les coassements sont gais, pour rejoindre quelques amies au Théâtre des Blancs-Manteaux.

785.jpg10 personnes dans la salle pour voir une fille craquante, multiforme et touchante : Marina Glorian, accompagnée d'un accordéoniste bombastique. Un spectacle drôle, gonflé, poétique, vieillot et moderne... un charme fou, quoi.

sp_32795_g.jpgEt puis après, hop, cavale dans le frigidaire extérieur jusque vers l'Hôtel de Ville et son nouvel an chinois. Des dragons, des danseurs, des percussions bronxiennes (le rapport avec Noicheland ???)

cb4b635a95a5e567747155f54a000542.jpgBref, tout le monde s'en fout, mais il y a des jours comme ça, où il fait bon vivre, où c'est bien d'avoir une grosse main chaude où glisser la sienne (maigrelette et réfrigérée), où on rentre la goutte au nez dans la chaleur d'un appart' en bordel et mal décoré mais chaleureux quand même, et où on est juste... heureux, en quelque sorte.

Demain, c'est back on the chain gang *

Mais d'ores et déjà, copinautes registered trademark, je voudrais bien recommencer l'histoire du Cachalotié, que c'était tellement drôle, et donc vous demander de décrire une situation navrante et tracassière pour laquelle il s'agirait de trouver un vocable. Vous voulez bien ? Genre, une fois par mois. Pour de rire et pour l'éclate ! Voui ou pas ?

* retour à l'usine, dans le genre...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> ah y'en un qu'a cafté, on dirait...oui mais bon c'est pas la question ! la question est - j'ai cru comprendre - "quel mot - tout à la fois évocateur et imaginatif - mettre dessus ?" mais va yen<br /> avoir d'autres des belles devinettes !<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Je résume les sujets aujourd'hui. Mac et moi avons fait très fort hier soir niveau Cachalotié !<br /> <br /> <br />
C
<br /> @Catounouche : on pourrait situer ça au bar à huitres, par exemple, non ?<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> C'est Mac qui cause...<br /> <br /> <br />
C
<br /> moi j'ai une autre idée un peu scato, il est vrai mais...c'est du vécu.<br /> T'es avec un mec - genre ton fiancé ou presque fiancé - dans un resto ; tu vas aux toilettes et là sans les moindres signes annonciateurs tu te lâches! tu te lâches bien !! et pis apaisé(e) tu te<br /> rends compte qu'il n'y a pas de P.Cul...et pendant ce temps là ton mec t'attend pour commencer sa douzaine d'huîtres qui réchauffe, en se posant quelques menues questions...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Une histoire PQ, euh, VQ, je crois... <br /> Très bien, une seconde idée. d'autres ?<br /> <br /> <br />
M
<br /> J'ai une idée pour le tracas : tu commandes un café dans un bar, on te le sert, et tu t'aperçois que t'as pas un fifrelin dans la poche...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Très bien, une idée une... d'autres ?<br /> <br /> <br />
D
<br /> in white (sorry) :<br /> <br /> "Nah, we don't celebrate it. Don't know who St. Valentine was, don't give a shit, and doubt he wants people screwing<br /> in his memory." <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> <br /> <br />