Joyeuses Pâques !

Publié le par CHOU

Ce soir, nous avions invité deux copains du coin pour un petit dîner at home crochu.

A 19h, je me suis coupé l'index de la main droite en faisant la vaisselle... un verre brisé est si vite arrivé ! Bon, c'est pas la première fois, une poupée et puis hop ! Mais là, en regardant la coupure, j'ai eu comme un haut le coeur tellement c'était profond.

Mon espousé, effrayé par mon cri, est accouru.
Pharmacie. Médecin de garde qui doute. Urgences à Vannes (Vannes n'est donc pas simplement synonyme de plaisanteries et billevesées). Toubib débordé mais vraiment sympa accompagné d'une infirmière bourrue mais néanmoins accorte. Je passe les détails sordides et saignants.

Là, je vais mettre la viande (saignante) dans le torchon et je me fais raccorder les tendons demain matin. Sinon, je risque de perdre le plein usage de ma main droite. Youpi !

Le dîner est raté.

L'apéro avec d'autres potes demain aussi.

C'est dingue comme une connerie, une seconde d'inattention, un bretzel dans le Chaource*, peuvent te gâcher la vie...

Ca me rappelle l'histoire d'une de mes profs de gym. Une bombasse de 55 ans (oui, les djeunes, c'est possible), qui ne vivait que pour et par son corps. Fille sympa qui plus est. Gentille pour de vrai et rigolote.

Un jour en sortant du métro, elle glisse sur un papier gras, s'étale sauvage et se pète je se sais plus quoi.

Je ne la vois plus au cours, elle est remplacée. Je ne pose pas trop de questions pensant qu'elle a trouvé mieux payé ailleurs, et je l'oublie.

Je la croise par hasard deux ans plus tard. Pratiquement obèse, vieillie de 15 ans... la gym, la danse, courir, marcher vite : tout lui est interdit. Elle végète, elle est profondément malheureuse, elle dit que sa vie est terminée.

Elle a glissé sur un papier gras !!!

Il suffit d'un rien pour foutre une vie en l'air !

Mais bon, ce n'est pas mon cas, je vais aller demain me faire recoudre les tendons à Billevesées. Et puis moi, j'ai de l'amour, et ça, y'a rien de plus mieux.
Par contre, ma collec de chapeaux pour l'été... ça va devoir attendre un chouillat !

Par contre, je ne vais pas pouvoir faire la vaisselle pendant un bon bout de temps !

* C'est pour changer de la couille dans le potage !

 


C'est con, nos potes ne pourront pas avoir ce genre d'échange en rentrant !

Publié dans Ta mère en tongs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Pour la vaisselle, pas grave tu peux te faire remplacer, ça ne doit pas être le cas pour les chapeaux... Sais-tu à peu près pour combien de temps tu en as avec ce handicap ?  (J'aurai<br /> peut-être la réponse dans les articles suivants mais je lis les articles dans l'ordre...)<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Dans une semaine, c'est plié, je pense.<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Ben zut alors, 3 jour sans ordi et je te retrouve en tranche ! J'ai mal pour toi (j'ai énormément d'ampathie pour les douleurs physiques) . Je te souhaite un prompt rétablissement .<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Ca va beaucoup mieux ! <br /> <br /> <br /> <br />
H
<br /> Bon , t"as eu raison de ne pas attendre l'été hein ?, parce que tu aurais été privée de bains, là vu la température de l'eau , t'auras moins de regret , quoique la nage , le bras hors de l'eau,<br /> ça se fait dans l'artistique...Allez repose toi bien miss trilingue... ;-)<br />
Répondre
C
<br /> <br /> <br />
B
<br /> Je sais que tu n'aimes pas le consensuel, mais bon rétablissement quand même !<br />
Répondre
C
<br /> <br /> T'es mignonne, Blanche ! Des fois c'est bien quand même ! <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Rentrée à la maison ! Tout va bien !<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Je vous présente mon attaché de presse et porte parole : MAC l'espousé !!! <br /> <br /> <br /> Te t'aime.<br /> <br /> <br /> <br />