Immortels, enfin !

Publié le par PRISE DE CHOU



Chaque couple meetic, heu mythique, a eu son chancre, heu, son chantre.
Après Roméo et Juliette, Pélléas et Mélisande, Chevalier et Laspallès, voici Macaron et Chou, légende incongrue du monde virtuel.
Vous remarquerez que l'artiste, Leonardo di Chandelin, a su intégrer à son oeuvre l'univers entier de cette magnifique histoire.
La faune dispute à la flore un lourd signifiant. Notez la présence du goéland incontinent sur sa branche (d'olivier sans doute, la branche d'olivier étant signe de pet), et aux pieds du héros au sourire si doux, le phoque Tartiflette, énamouré, vous en souvient-il, d'un membre du clergé.
Quant au parterre de fleurs, il recèle des surprises pour l'oeil averti, Jean-Christophe ! Je ne parle pas ici uniquement du noeud rose, pas uniquement.
Le maestro détaille dans son atelier, avec le talent qui le caractérise, le long chemin qui l'a mené à cette rutilante création, dont l'originalité libidineuse éblouira longtemps encore les fameuses galeries de Gif sur Yvette.
C'est avec joie et fierté qu'immortalisés par cet artiste inoubliable nous entrons Mac et moi dans la légende...
rien que ça !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Doux jesus que c'est beau ! Ah ! Saigneur d'yeux merci, merci merci. Merci de m'avoir permis, une fois dans ma vie, de contempler, béat, une telle magnificence, une telle somptuosité ! Les modèles rayonnants de leur amour immaculé, irradiant la passion la plus céleste mettaient d'emblée l'artiste dans une position dangereuse : risquer de trahir par quelque détail incongru la splendeur de leurs êtres et de leurs âmes imbrogliomêlés pour la plus grande éternité et même au delà !<br /> Grâce à l'accumulation des symboles les plus pertinents, le maître fait éclater comme une évidence et avec maestria la parfaite harmonie de cette union divine. <br /> L'esthétique, ici, n'est jamais gratuite mais au contraire concourt toujours à la mise en lumière de la grandeur et de la noblesse de cette symbiose suprême et transcendante.<br /> C'est féérique, inoui, phénoménal, bref, prodigieux.
Répondre
P
<br /> On savait que ça te plairait !!!<br /> <br /> <br />
S
Chou, je suis sans voix devant tant de.... beauté, presque débordée par mes émotions...<br /> Tout est là, tout est dit, si distinctement, si subtilement... <br /> Ben ça y est Chou, tes faire-parts sont prêts. Et hop, un soucis de moins ;-)<br /> Bravo à Chandelin et bravo à toi aussi pour le choix de ton fond de page, rare ...
Répondre
P
<br /> On reste béat d'admiration devant tant de belle beauté, tout de même, faut bien l'avouer... Aaaaah !<br /> <br /> <br />
C
Je vais mettre tous les compliments des commentaires dans mon CV, ça va définitivement convaincre mes futurs employeurs de mon sérieux et mon sens des responsabilités.<br /> <br /> Tiens oui, je vais faire ça.
Répondre
P
<br /> Fais donc, ma poule, ton avenir est tout tracé aux éditiona Harlequin s'ils sont un peu miro ! <br /> <br /> <br />
B
On comprend pourquoi les tiges poussent, le guano, y a que ça de vrai ;-)
Répondre
P
<br /> Rrrrrhôôôô ! <br /> <br /> <br />
M
Fais attention mon amour, y a un göeland qui dépose sur ta virginale robe !
Répondre
P
<br /> Pas grave, ça se lave très bien en machine à 30°, c'est du chachlick mercerisé !<br /> <br /> <br />