Thérèse Ponsable du Matos

Publié le par PRISE DE CHOU

C'est la première fois que je « fréquente » un homme pour qui la musique n'a guère d'importance.

Ca change des précédents. Bon, y'en a pas eu des masses non plus, mais les deux principaux étaient (et sont toujours, je l'espère pour eux) ingénieurs du son.

L'ingénieur du son présente des avantages. Le principal étant qu'il vous écoute attentivement quand vous lui causez, il est payé pour.

L'inconvénient majeur est que vous n'entravez que pouic quand lui vous parle de son beau métier et se lance dans l'inventaire fébrile et béat du matos indispensable à l'exercice de sa profession.

Les conversations entre ingés son (j'ai beaucoup donné), peuvent rapidement tourner au soporifique pour le non initié.

C'est dingue cet amour atavique du mâle pour le saint matos. Cette folle excitation qui s'empare de lui devant le moindre bidule à ressort.

Ca vient de l'éducation ? Des jouets offerts dans l'enfance ? Ou c'est dans les gènes ? Les filles dingues de fringues, c'est la faute à Barbie ? Vaste sujet...

Bref, j'entendrai moins parler de compresseurs, hauts parleurs et micros divers, Monsieur Kudelski reviendra moins souvent dans la conversation.
Je commence à subodorer toutefois chez mon fiancé une addiction au matos... de bricolage.
Il m'a avoué « bander » au sous-sol du BHV, entre les chignoles à manivelles et les ponceuses vibrantes. Ca promet !


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Ouai ben le son ou le bricolage, c'est du pareil au même, ça fait beaucoup de bruit et ça coûte très cher.<br /> Mais bon, pendant c'temps là, y dépensent pas leur paye au bistrot !
Répondre
P
<br /> Ca c'est bien vrai !<br /> <br /> <br />
C
Toutafé, c'est de l'autopromo.<br /> C'est même tellement rare, que je me demande si je suis normal.<br /> Plus sérieusement, si j'avais un reproche à faire à de très nombreux techniciens de ma profession, c'est justement de ne pas savoir se mettre à la portée des gens non informaticiens. J'ai jamais bien compris ce travers, dont je m'amuse parfois à singer le trait en jouant à pondre un texte technique complètement incompréhensible.
Répondre
P
<br /> Je trouve une certaine poésie dans l'abscons. Quand je n'ai pas le moral, je me plonge dans une fiche technique, c'est très rafraichissant !<br /> <br /> <br />
C
Mais non je bégaye pas ! C'est mon ordi qui pédale dans la semoule. Je croyais que le com n'était pas parti alors j'en ai rajouté. Après j'ai vu que les deux coms étaient partis. Après impossible de me connecter sur mon portable de toute la soirée, j'ai failli m'énerver un peu et tout balancer. Et ce matin, j'ai branché directement la livebox sur mon portable et enfin j'ai une connexion mais faut que je parte au boulot...<br /> Grrrr....<br /> Je crois que je vais sauter sur le premier qui passe...<br /> Mais non je plaisante.... quoique...
Répondre
P
<br /> Bon courage pour ta journée de labeur, Zoizo !<br /> <br /> <br />
C
Du moment qu'il est habile de ses mains (et du reste), il peut bien me parler de ce qu'il veut tiens ! <br /> Je parle de mon mec, hein, pas du tien...lol<br /> Enfin, celui que je voudrais avoir...
Répondre
P
<br /> Zoizo, tu bégayes ! L'excitation ???<br /> Il est temps que tu le dégottes ton mec, je te sens totalement prête à sauter le pas (et le reste).<br /> Et en ce qui concerne mon fiancé, ne t'en fais pas, tu n'es pas la seule à le trouver ultra couettable, c'est le cas de 93% de la population féminine.<br /> C'est top moumoute et ultra valorisant de sortir avec un sex symbol, crois moi. Bon, faut pas être possessive ni jalouse, sinon tu vis sans doute un enfer, mais je ne suis ni possessive ni jalouse,<br /> alors c'est tout bénef ! <br /> <br /> <br />
C
Du moment qu'il est habile de ses mains (et du reste), il peut bien me parler de ce qu'il veut tiens !
Répondre