Françoise désespère les singes, et les autres.

Publié le par PRISE DE CHOU

Avant, j'aimais bien Françoise Hardy.

Enfin disons que je la trouvais plutôt belle, pas mal classe et pas trop conne pour une issue de yéyé.

Très au-dessus de Georgette Lemaire et très en deçà de Véronique Sanson, pour situer l'affaire.

Donc, alors que j'errais l'autre jour dans un Relay bondé de la gare Montparnasse, attendant le train du bonheur et néanmoins de 13h47 qui allait m'emmener vers l'homme aux yeux piscine qui m'a fait plonger sans bouée dans une histoire belle à se noyer, j'entrevois sur les rayonnages, entre le dernier opus de Placidé Musso et celui de Marc L'Evite, la version poche biographique de l'endive du twist.

Ziva, je dégaine mon larfeuille et j'achète.

C'est l'été, vive la lecture de plage... le polar, le people, le palmier, et tout ce qui commence par un P.

Comme PFFFF... par exemple.

Qu'est-ce que c'était tarte ce bouquin. Comme je l'aime pas cette fille, comme j'aimerais pas être sa copine, ou plutôt comme je pourrais pas.

Tristoune, complexée, casse-burne, à fond de droite, sinistre, compassée, coincebarre... emmerdouillante, quoi.

Elle forme avec Dutronc un duo totalement improbable, on ne peut rêver deux êtres aussi radicalement différents. D'ailleurs, selon l'adage qu'elle se plaît à citer, dans un couple, y'en a toujours un qui souffre et l'autre qui s'ennuie. Il s'emmerde à 100 sous de l'heure, Jacquot et se distrait ailleurs, pendant que Fanfan se délecte de son infinie douleur, se vautre dedans et nous en tartine des pages.

Bref, si vous souhaitez bronzer pénible cet été, je vous recommande « Le désespoir des singes », qui vous désespérera également, que vous soyez simiesque ou pas.

 

Jacques D. a été mon idole entre 11 ans et 13 ans 1/2,

avant que je ne tombe sous le charme de Julien C.

Publié dans Mauvais Movie

Commenter cet article

macaron 06/08/2009 00:32

Une survireuse, c'est une nana qui survire dans les virages... avec la roue arrière !

PRISE DE CHOU 06/08/2009 09:24


Et ça paye bien, comme boulot ?


chou 05/08/2009 20:08

Ptiluc - non non non, je la trouve toujours très belle, mais juste pas aimable à mon goût. Quant à Jacquot, ce fut dur mais je m'en suis remise ! ;-)
Zoizo - midinette un jour, midinette toujours !

Chriss 05/08/2009 16:29

Ben moi je craque toujours quand je l'entends chanter "tous les garçons et les filles de mon âge se promènent dans la rue deux par deux, oui mais moi je vais seule par les rues, l'âme en peine, car personne ne m'aime..."

P'Tit Luc 05/08/2009 09:59

T'aurais pas une aversion pour les grandes un peu maigres...
Sus à toute concurrence potentielle ...
(c'est Freud qui me l'a dit... because ton amour refoulé pour Dutronc bien sur !!) :-)

macaron 04/08/2009 23:51

Pravda la survireuse c'est une bédé des années 60 avec Françoise Hardy pour modèle !

PRISE DE CHOU 05/08/2009 09:31


Et c'est quoi exactement, une survireuse ???