La vérité est dans le cul

Publié le par PRISE DE CHOU

Il est des copineries dont je suis fière.

Y'a une blogueuse qui m'a dit qu'elle m'aimait, ouais, parfaitement, comme quoi je puis être aimable, n'en déplaise aux pisse-froids.

C'est la Peste.

Rien de sexuel, je vous rassure, quoi que, vu ce qu'elle écrit et son champ d'investigation fermement arrimé sous la ceinture, on pourrait en douter. Mais non, j'adore son style et elle le mien.

De plus, sous l'humour en couche épaisse, on ne trouve pas que des conneries dans sa littérature, loin de là.

C'est pourquoi, entièrement gracieusement et totalement gratos, je me fais le héraut de son nouveau cheval de bataille :

Allez-y, croissez et multipliez !

Charles-Hédiard, trésor, chef-d'oeuvre de la bourgeoisie décadente, fin de race d'affameurs du prolétariat, aficionado contrit de Mahler et Alice Cooper réunis, amoureux décati d'une image féminine obsolète, Saint-Maclou de camping... ce site est fait pour toi ! Je sens que ça va te requinquer le neurone à vitesse vavavoum !

Ne me remercie pas, c'est cadeau.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Deux bons crus... merci Chou.
Répondre
P
<br /> Un peu cru, oui, mais excellent !<br /> <br /> <br />
S
Ah oui, tu crois que c'est là, la vérité ? Parce que je cherche moi !
Répondre
P
<br /> C'est la Peste qui le dit, dans ton cul !!!<br /> <br /> <br />
C
Mac - En effet, où est-il !!!<br /> Charles - je savais bien que tu avais des lectures osées ! ;-)
Répondre
C
merci pour la bourgeoisie décadente et suceuse du sang prolétaire...<br /> en effet cela fait quelques semaines que je n'ai pas été voir "la peste" (je le fais la nuit quand il n'y a plus personne je ne veux pas qu'on sache que je vais voir de tels horreurs...
Répondre
P
<br /> Elle vous en prie !<br /> <br /> <br />
M
Et le mensonge, il est ou ?
Répondre