Show biz oblige !

Publié le par PRISE DE CHOU

Bon, c'est maintenant ou jamais de faire mon coming out, quand même.

On en a tous ras la casquette de Michael Jackson et de sa mort naturellement zarbi. Et c'est pas fini les gars, si vous voulez mon avis.

Alors autant apporter ma pierre à l'édifice.

En 1979, Michael Jackson m'a payé à bouffer.

Oui, un dîner intime et fastueux, avec beaucoup à boire et plein à manger dans un temple popu, désuet, déjà kitch mais charmant : « Chez Chartier », Paris 9éme.

Je travaillais alors pour une multinationale microsillonne : CBS (maintenant Sony), dont la section internationale était située en bas des Champs Elysées. J'étais chargée avec une jeune femme britannique aux dents longues et aux seins acérés, Jenny B., d'organiser les tournées européennes des artistes maison. Les Jackson 5 en faisaient partie.

On écoutait beaucoup ça. C'est festif et on peut remuer son popotin fastoche, vous savez, ces noirs, ils ont tellement le sens du rythme...

Bref, après le passage de 3 groupes punks qui vous crachent à la gueule et de rastas qui vous crachent leur pétard dans les narines, on était assez contents de se remuer le popotin au Palace avec les frangins Jackson, en attendant l'arrivée de Police, qui à l'époque constituait notre Nirvana personnel.

Faisant partie de l'équipe, je me vois attribuer deux invitations. Youpi. J'y vais avec mon mec. On va s'éclater, comme d'hab, vu que le Palace, c'était genre deux fois par semaine minimum.

Mais on est fauchés comme les blés et on crève la dalle. Et devant la salle, il y a une queue du feu de Dieu qui supplie qu'on lui revende nos invites.

Consultation rapide... OK ! Je vends mes places à un couple halluciné de bonheur, trrrès cher, et hop, bombance chez Chartier.

Entre temps, Michael, déjà de santé fragile sans doute, tombe tout pâle et annule le concert une demi-heure avant l'entrée en scène.

Les places ont été remboursées... pas les invitations.

J'ai bien mangé.

Tous des pourris, ces mecs du show biz ! Blame it on the boogie !


 

Publié dans Hier encore...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Si, si, j'ai grandi sur le tard, vers 35 ans...
Répondre
P
<br /> Mon oeil, Philou ! <br /> <br /> <br />
C
Bonjour. J'ai failli ne pas lire jusqu'au bout quand j'ai lu, encore, "Michael Jackson"....<br /> Je te découvre aujourd'hui et j'aime bien ton ton !
Répondre
P
<br /> "Jaime bien ton ton..." Merdalor, un Mitterrandiste, ça exite encore ? Tendance Fredo ou François ???<br /> <br /> <br />
P
Ah, c'était toi ? Bon, faute avouée à moitié pardonnée.<br /> On dira que tu me dois un resto, alors ;0)
Répondre
P
<br /> Comment tu triches ! C'était pas toi, je suis sûre, le mec culminait à 160 à tout péter (si ça se trouve, c'était Sarkozy... ce serait trop bon !)<br /> <br /> <br />
S
Post Scrotum : Moi aussi j'adore ma salle de bain ! Ca doit être un truc de filles :)
Répondre
P
<br /> Post Sacrum : J'ai rencontré des mecs qui se lavent. Peu, mais ça existe !<br /> <br /> <br />
M
Bien fait pour leur gueule à ces cons !! Pine de mammouth !!
Répondre
P
<br /> T'es très porté sur les affaires antédiluvienne, dis moi !<br /> <br /> <br />