De l'amour... réponse à Zoll Weg

Publié le par PRISE DE CHOU

M'dame ! Y'a Zoll Weg qui m'a posé une question super perso sur son blog ! Faut que j'y répondasse ?

Elle m'a demandé « Est-ce que tu aimes comme on t'a aimée ? », en voilà une histoire... faut que je réfléchisse. Pï c'est quoi aimer, d'abord ? C'est pas un bloc compact comme un gros coeur dégoulinant qui distribuerait des doses à tous vents. C'est volatile, l'amour, ça passe, ça se transforme, ça évolue.

Voyons. Comment m'a-t-on aimée ?

De façon exclusive quand j'étais petite, puisque je n'avais ni frère ni soeur et peu de famille proche. On m'a adorée comme la reine de la pampa, et Maman, qui n'étais pas une grande chaleureuse, a pris soin de me mettre en garde contre le reste du monde qui selon elle ne me réservait que d'amères déceptions.

Un rien étouffée, j'ai adoré l'école et le contact avec les autres. Le premier jour de maternelle, j'aurais embrassé tout le monde, je raconte ça quelque part par là.

Plus tard, comme j'étais moche et nulle en gym, et qu'on se fout généreusement des filles moches et nulles en gym, j'ai développé un sens de l'ironie et de la répartie qui me servaient d'armure et je me suis fait pas mal d'ennemis, que j'ai adoré haïr et combattre. Première réponse à la question : je déteste mieux encore qu'on ne m'a méprisée. Je suis une ennemie pugnace, vicelarde et sans pitié.

Mais évidemment, je n'étais pas QUE moche, nulle et méchante. Certain(e)s m'appréciaient vraiment, surtout parce que je les faisais rire et qu'ils étaient bon public à mes envolées lyriques. Ils ne m'aimaient pas vraiment, je leur faisais un peu peur, ils avaient la trouille d'être pris comme cible et que la machine se déchaîne contre eux. Ils m'admiraient et ça me suffisait, à l'époque.

Je me suis calmée en devenant moins moche, mais persistent parfois des bouffées de hargne incontrôlables qui me font partir bille en tête sur le chemin de la guerre. Je me soigne.

Les mecs, maintenant. J'ai eu un peu de tout, mais j'ai oublié. Je ne suis pas une grande amoureuse, pas le genre à tomber en pâmoison toutes les semaines, comme la plupart des adolescentes, attardées ou non. J'ai été aimée d'un amour exclusif et éternel (humpf) par mon ex pendant une petite trentaine d'année, et là, y'a un mec qui m'aime, et ça tombe pile poil, parce que moi aussi. A part une histoire tendre entre les deux, rien. Je suis tout à fait capable de séparer mon corps de mon coeur et de m'amuser sans sentiments ni attachement, tout en ayant parfaitement conscience que c'est plus intéressant quand tous les paramètres sont réunis. Ni romantisme, ni illusions, ni passé, ni avenir. J'aime au présent, sans conditionnel.

Voilà ma bonne Solange, vous savez tout ! Après on va dire que je me déloque devant tout le monde... qu'importe, je n'ai aucune pudeur !

Je m'aperçois que je n'ai pas parlé ici de l'amour que je porte à mes enfants. Lui seul est inaltérable et indestructible.

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chriss 05/06/2009 20:31

Voilà, je suis revenue et j'ai tout lu sans problème. C'était donc une appréhension inutile. Tant mieux !
Tu as de la chance, moi je tombe amoureuse souvent. Je crois que je ne sais pas trop faire sans. Ou bien j'ai la chance de rencontrer des hommes qui m'émeuvent tant. Ou parce que je sais que l'amour est meilleur avec de l'amour. Sinon, la tendresse, c'est pas mal aussi.

PRISE DE CHOU 05/06/2009 21:57


Tu es peut-être plus facilement émouvable ! Ou tu t'auto-persuades de choses que tu as envie de vivre sans qu'elles existent vraiment (ce serait plutôt ça à mon avis...)


Jolie et douée en gym 05/06/2009 20:16

Ben chui bien obligée, j'ai trop la trouille d'être prise pour cible et que la machine se déchaîne contre moi ! ;-)
Cheers Gorgious...

PRISE DE CHOU 05/06/2009 21:55


Ah oui, hein, ça fout la frousse...ksss... ksss... ;-)


macaron 05/06/2009 19:55

Ha bon, c'est moi l'élu ? Chouette !

PRISE DE CHOU 05/06/2009 21:54


C'est même une élection de type soviétique, mon gars !


Mireille Dumas 05/06/2009 18:51

Merci pour cette réponse Chouissime à une question en effet très personnelle. ^_^
M'enfin moi je dis quand même que ces gens qui répandent leur intimité, comme ça, sur la place publique, c'est vraiment parfaitement indigne. Un peu de pudeur Madame Chou quand même, ça tâche les sentiments ! :)

PRISE DE CHOU 05/06/2009 19:16


C'est ça, fous toi de ma gueule, Mireille ! Dis, tu m'aimes quand même ? ;-)


Chriss 05/06/2009 17:57

Hum, j'ai laissé mon joker chez Solveig. Impossible pour moi de répondre à sa question sur un coin de table. J'arrive chez toi. Avant de lire, je regarde la longueur de ton com, le titre de la chanson... là je capitule. C'est trop risqué pour moi, je pense que si je te lis je vais craquer alors je me sauve sur la pointe des pieds, je reviendrais plus tard.
Je te kiss !

PRISE DE CHOU 05/06/2009 19:16


Comme tu veux ma belle, en même temps mon com est loin d'être lacrymal !