J'aime pas ton blog !

Publié le par PRISE DE CHOU

J'ai eu des remontrances l'autre soir.

D'habitude, les remontrances, je m'en bats l'œil féroce. Mais là, non. Ou moins.

Ce sont mes « vieilles » qui m'ont remonté les bretelles. Les anciennes, les antiques, celles que je connais depuis MathuH&M.

J'ai écouté, entendu et compris. Parce que je sais qu'elles m'aiment malgré mes déviances et mes tares et qu'elles me veulent du bien, tout simplement.

Mon blog, le truc, ici même, où je ponds un œuf plus ou moins frais chaque jour, elles n'aiment pas. Du tout.

Plusieurs griefs.

  1. C'est de l'exhib pure et simple. No pudeur, no retenue. Vrai. Mais ça, j'assume et je revendique, je fais ce que je veux avec mes maux et mes mots, tout comme avec mon cul, d'ailleurs.

  2. C'est de la mise en scène et j'écris pour plaire, pour qu'on me lise. Oui et non. Je suis ravie d'être lue, mais je ne fais pas la pute pour être lue à tout prix. Je ne caresse pas les commentateurs dans le sens du poil pour qu'ils reviennent, je me fous des statistiques, le prosélytisme is out of the question, y'aura jamais une page de pub dans mon bouclard.

  3. Tu exposes tes enfants. Arghhh... pas faux sur ce coup là. Ben je ferai plus, ou en moins spécifique. Il est vrai qu'ils n'ont rien demandé et qu'ils n'ont peut-être pas envie que l'énorme masse de mes lecteurs connaissent les détails de leur existence. Enfin quand je dis l'énorme masse, je suis très en deçà de la réalité. Mais bon, OK, ça tape juste tout de même.

  4. Faut pas dire du mal de l'Ex, qui est le père de tes enfants, ils n'ont sans doute pas envie de voir leur géniteur traîné dans la boue, bien que tout et le reste qu'on est bien d'accord qu'il soit devenu un machin peu fréquentable, mais qu'il a été papouchou super qui les faisait sauter sur ses genoux virils et doux. OK, message reçu 5/5. Adieu Cagolex, y'aura plus. Pourtant, le garçon est créatif, y'aurait du sujet bien saignant... mais je vais essayer de me retenir.

  5. Indécence absolue sur l'histoire avec Mac. C'est quoi, un feuilleton de chez Nous Deux ? Ca sonne faux parfois, ou alors guimauve, ce qui te va très mal au teint, alors que tu te poses comme une espèce d'amazone warrior, c'était beaucoup plus marrant quand tu étais dans ta période Raoul. Bon. Désolée de n'être pas dans la loose ad vitam aeternam... oui bien sûr, se prendre des rateaux ou en infliger, c'est distancié et amusant. Mais là, c'est une véritable histoire d'amour, et elle est née de ce blog, justement. Ce n'est pas qu'il me faille fournir un compte rendu circonstancié aux témoins virtuels des premiers jours, mais ce que j'écris part forcément de ce que je vis au jour le jour, et le Monsieur fait partie intégrante de mon existence. Avec un peu de chance, on se quittera tout bientôt, et je replongerai dans le Raoul, pour le plaisir du lecteur, et mon plus grand malheur. La création n'est-elle pas plus savoureuse quand « l'artiste » en bave des ronds de chapeaux ?

  6. Tu prends du temps sur ton blog que tu nous voles. Tu dis des trucs là-dessus que tu nous réservais avant. Tu nous trahis, tu nous négliges. Voilà. C'est là que les Athéniens s'atteignent. C'est là que la fêlure feule, que la fracture fracte et que le tutti chianti. Rien à voir, les filles. Il est vrai qu'il faut faire gaffe à ce qu'on jette sur la toile. Il est vrai que certains soirs, on a envie d'y balancer ses tripes, alors qu'on les gardait, à pleines mains, en attendant de voir les amies de coeur. Mais c'est tellement facile, d'un coup de blues et de clavier, de déverser le trop plein sur le net. Moderne et propret... si trash et tellement clean. La petite branlette virtuelle qui soulage (désolée pour la vulgarité. Je suis intrinsèquement vulgaire malgré un vernis culturel de 3cm5). Mais j'aimerai toujours mieux vos sourires et vos larmes, et même vos colères, que la virtualité des échanges via ma super Neufbox.

Moralité, j'ai gardé mes copines (c'est le principal), et je garde mon blog (c'est un accessoire trrrès important). Même pas sûr d'ailleurs que je respecte à la lettre les nouvelles règles. Je suis corrigible, mais juste un peu. Je comprends toutefois fort bien que ce mode de communication leur soit tout à fait étranger. Je n'aurais jamais cru en ouvrant boutique que ce machin prenne une telle importance dans ma vie.

C'est quoi votre blog, pour vous ? Vous reproche-t-on parfois d'y laisser trop de votre vie, d'y passer trop de temps ? J'aimerais bien savoir...

 


 

Publié dans FRIENDS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dudsou 03/06/2009 15:48

Vaste sujet !
Tu connais un peu mon point de vue...
Assez d'accord pour les mômes et les proches...
On te voit moins ? c'est vrai, mais c'est surtout parce que t'es amoureuse, et ça, ça me fait réellement plaisir.
Le contenu ? J'estime que tu as du talent, alors je mets peut-être la barre haute. Cela dit, j'adore ton écriture imagée, inventive et dynamique. Les vidéos et textes des autres m'emmerdent pour la plupart, certains articles sont oubliés avant d'arriver à la fin, mais c'est pas grave, je trouve toujours des pépites.
Pour le reste, c'est toi. Point. Do not change: I like you like that!

PRISE DE CHOU 03/06/2009 20:10


Yeah Babe, Il like you like that !
Me too !


Betty 03/06/2009 14:04

Je n'ai pas lu les autres comm' donc désolée si il y a des redites.
D'abord il y a forcément une part d'exhib et de besoin de reconnaissance. ( mais il y a très peu de photos de moi et ma famille, par contre je ne stresse pas quant aux "dangers" d'internet).
Ensuite, j'ai toujours aimé écrire, pas sur du long terme, mais des sortes de "chroniques" et j'essaie d'arracher un sourire à mes lecteurs.
Enfin je suis surtout bien contente par ce biais de lire d'autres personnes et de "sympathiser" avec certaines, qui deviendraient je pense, des amies si la géographie le permettait.
Et aussi, et c'est tout nouveau, ça peut aussi servir de mini thérapie quand on a pas le moral (j'ai vraiment pâs été drôle sur mon ^post "20 ans", par contre, cela semble avoir touché des gens).
Voilà
(ah aussi, simplement j'attends d'être enfin repérée pour gagner plein de pognon et de luxueux cadeaux car un jour je ne serais plus qu'une princesse je serais UNE REINE merde.)

PRISE DE CHOU 03/06/2009 20:09


Mais comment, ce n'est pas toi, la Reine Elisabeth, Betty ???? Déception !


chou 03/06/2009 00:02

PS Chriss - il est top Moumoute James Taylor, je te ferai dire. En l'état du clip, c'est quand il veut !

Des+Moulins 02/06/2009 21:06

Sans répéter des choses qui ont été déjà dites plus haut, et que je pense, un peu, pas trop, ou à la folie, je crois que le blog est une arme à double tranchant. Qu'il faut pouvoir utiliser avec délicatesse. Or, il faut pour ça une certaine expérience de la blogo.
Une arme. Parce que ça nous sert et nous dessert. J'ai perdu une amie dans la foulée. "Pouah! C'est qu'c'était pas du solide!" N'empêche.
A double tranchant. A manier avec dextérité, donc.

PRISE DE CHOU 02/06/2009 21:33


Oui, l'idéal serait donc d'en faire une oeuvre littéraire... hélas je n'ai pas assez de talent.
Au fait, bienvenue, Don Quichotte ! ;-)


P'tit Luc 02/06/2009 11:54

Je préfère les "excès" de la liberté à la censure fut-elle del'autocensure.
Cependant, ce que t'on dit des "copines" et néanmoins amies... c'est que (pour utiliser une "méta fort" que tu connais, tu pousses quelques fois un peu loin les curseurs de la table de mixage... sur la voix "Cagolex", "rejetons" et "petit gateau à la mode, sec, rond, croquant à l'extérieur et moelleux à l'intérieur, à base d'amandes, de blanc d'œuf et de sucre"...
Mais c'est juste une question de réglage et comme les "autres" j'insiste, le curseur "morgdant, incisif, inventif"... vas-y à donf !!
Pour revenir à cette interrogation métaphysique : "jusqu'où ne pas aller trop loin", il n'y a pas de règle simple, mais simplement un petit questionnement voltairien : "la liberté des uns finit où celle des autres commence"... mais si c'est un questionnement pertinent, ça n'aide pas tellement !! :-)

PRISE DE CHOU 02/06/2009 17:05


Ptiluc, tu es un sage sentencieux ! L'idéal serait que je continue ce blog sans plus jamais parler de moi ou de ceux qui m'entourent. Un blog total fiction, juste pour le plaisir de créer et
d'écrire... mais je suis pas assez balèze pour, y'a qu'à voir ce que sont devenues mes histoires, mes "sagas" avortées etc. Seule la chambre 814 a été achevée correctement, et je m'en mords encore
les doigts. Ironie du sort !!!