Vamos a la playa - 2

Publié le par PRISE DE CHOU

Je ne suis pas furieusement élégante, comme fille. Enfin bon, je m'habille correctement, j'évite les pataugas et les culottes bouffantes, mais je ne dépense pas tout mon pognon (et pourtant Dieu sait si j'en ai...) dans le shopping fashion, must have, it truc et top machin.

J'ai deux maillots de bain, les mêmes depuis 4 ou 5 ans.

Toutefois, considérant que j'ai depuis quelques mois un fiancé west coast, donc susceptible de m'accompagner en bord de mer, et pourquoi pas à la plage, j'ai considéré un instant l'hypothèse... acquérir une nouvelle parure de bain.

Consultant les magafounes obligés, j'ai constaté que la tendance était au deux pièces rétro. Culotte haute emboitante, pèse-mou push up qui avantage l'expression corporelle au niveau de la mamelle.

Très joli. Un seul hic : 15O boules le maillot.

Non mais ça va pas la tête ! Il est en quoi, le bidule ? En peau de couille de castor expansé ?

Renonçant à mettre ma famille aux patates pendant un mois pour être hype, j'emmène mon vieux maillot pour affronter mon premier bain de mer avec mon fiancé, vendredi dernier.

En bon marmule de plage, il se coltine le panier, serviettes, crème, bouteille d'eau, cigarettes et parasol.

Je lui parle de mes histoires de maillots et il me regarde, surpris et souriant, avant de m'annoncer la couleur :

« On s'en fout, on va sur une plage naturiste... »

« Ha ! … bon... euh... »

Encore une nouvelle expérience !

In situ, quelques pékins de tous âges, poils et formes, nus comme des jésus, vaquent à leurs occupations, la principale étant de semi-roupaner sur un drap en éponge, rien de très original.

Mon marmule de plage installe le matos et se déloque en deux temps trois mouvements.

Allez hop, je suis le mouvement et me voici à oilpé sur le sable pour la première fois de ma vie.

Je ne suis pas particulièrement folle de mon corps, bien au contraire, mais nue, c'est pas plus pire qu'avec un maillot à 150 boules, voire beaucoup moins cher.

Baignade. Là, je frime le marmule qui y va mollo pomme chips et en progressif (on est en mai, l'eau doit être à 16°). Je fonce bille en tête et me jette d'un seul coup d'un seul dans les flots frais. J'adore l'Atlantique. C'est vivant, ça remue, ça revigore, ça gifle. La Méditerranée ? Pfff... une soupe de boulots tiède.

Et à poil, c'est encore meilleur. Le pied ! La palme !

Que me soit donc permis ici de remercier mon marmule de plage, mon führer de vivre, grâce à qui j'ai pu me prendre pour une sirène libre dans son corps, et qui m'a fait économiser 150 boules.

J'y retourne le week end prochain, sans maillot, sans bouée et sans coup férir !

Allez, encore un petit BB pour Chriss... ;-)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
C'est le truc le plus agréable du monde de se baigner sans maillot, après un ou deux autres truc peut être, mais pas plus ^_^
Répondre
P
<br /> Oui, les autres trucs sont sympas aussi... ;-)<br /> <br /> <br />
C
Mac, arrête de grenier, s'il te plait !
Répondre
M
150 boules dans un maillot... il doit ètre grand le maillot !
Répondre
M
Tu me chambres parce que je te cuisine ? Moi je trouve ça long et pourtant je suis pas un cave !
Répondre
C
Blanche - à poil ! Si tu te jettes à l'eau d'un coup, on t'enverra des sardines ! ;-)<br /> Mic - point du tout mon bon ami, après l'effort, le réconfort, champagne and co...<br /> Taz - c'est vrai que dans la région de Biscarosse, t'as l'impression de te baigner dans une machine à laver. Moi aussi j'ai failli boire le bouillon fatal !
Répondre