Le burkini fait sot

Publié le par PRISE DE CHOU

Lors de mes pérégrinations du jour en transports en commun - et bien évidemment, pour certains mâles de ma connaissance qui font parfois des descentes d’organe (chute de cerveau dans le kangourou à ressort), il ne s’agit nullement de galipettes multi-joueurs – je pose mon auguste fessier sur un gratuit dans le bus. C’est bien sûr sa destination idéale, en tant que torche-cul, mais, courageusement et comme j’ai oublié mon tricot, j’empoigne le bouzin et je feuillette.

Je tombe sur un article confondant repris du Frankfurter Rundschau (t’as vu comment que je cause le kraut !)

Sujet : la mode, la plage, la tendance, la hype, bref le marronnier idéal, puisque dès que le soleil pointe son tarin, toute femelle qui se respecte se doit de penser à perdre 5 kilos, se remettre à la gym, bouffer des gélules de carotène et choisir son compagnon de l’été, i.e. les quelques millimètres de tissu à whatmilleboules qui vont couvrir sa nudité bronzante pendant la saison à venir.

C’est maintenant qu’on atteint à l’exotique farce.

L’été, c’est super démocratique, il est là pour tout le monde. Même pour les fantômes de femmes, heureuses épouses d’intégristes purs et durs. Et dans un élan de générosité incommensurable, un malade mercantile a pondu un maillot spécial pour ces pauvres filles : le BURKINI.

Mélange subtil de burka et de bikini, le burkini est une sorte de combinaison intégrale, noire, avec cagoule pour cacher la honteuse chevelure de la pécheresse.

Le burkini couvre la baigneuse des pieds à la tête, en vue de dissimuler tout centimètre de peau aux yeux du mâle à pulsions bien compréhensibles, hein, les salopes en maillot !

C’est en polyester ou en néoprène, je sais plus bien, et le port de ce somptueux atour vient d’être autorisé dans les piscines allemandes.

J’imagine des scènes d’horreur… les petits nenfants qui sortent du bain en hurlant « Mman, y’a Belphégor dans la piscine ! ». Les fumeurs de marie-jeanne qui hallucinent « P’tain, j’ai vu un préservatif géant qui nage ! », etc.

Toutefois, on peut trouver à ce joyeux habit quelques avantages. Adieu les coups de soleil, adieu le tartinage obligatoire de crème toutes les 5 minutes, économie au rayon parapharmacie, c’est l’écran total idéal.

Adieu aussi le plaisir de sentir l’eau sur sa peau nue, adieu la caresse du vent. Par contre, la chaleur, là, ça doit donner à plein tube, le sauna intégral… va y’avoir des mortes !

Quelle horreur, punaise !

Soutenez l’action de Miss Rainette sur les foulards bleus ! Je ne vais pas monter une opération bikini bleu, ce serait trivial et mal venu, même pour la blague, m’enfin bref, y’a des fois je me dis qu’on ne va pas forcément vers le meilleur !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miss Rainette 14/04/2009 17:26

Figure toi que tu n'es pas loin en parlant de bikini bleus, il y en a qui ont monté une l'opération strings bleus. Je ne sais plus où j'ai vu ça, mais en pistant les gens qui relaient. Je ne sais pas si j'étais particulièrement non réceptive ce jour là, mais j'ai trouvé ça moyen drôle. Pourtant, même quand il s'agit de la burqa, je sais bien qu'il faut humour garder :-)

bellelurette 05/04/2009 08:25

Merde, je croyais que c'était un poisson d'avril attardé.

chou 03/04/2009 13:51

A tous - je vois que j'arrive comme Rantanplan, avec quelques encablures de retard... tout le monde savait et pas moi. Qu'importe. Le truc, c'est qu'on a un avenir radieux dans le dos et que l'avenir pue de la gueule. Vive le présent !
Taz et Mac - un grand bravo pour la scato ! On se croirait dans une cour d'école. Prout, alors !

macaron 03/04/2009 09:16

Tazounette, t'as résolu que la moitié du probleme !

Tazounette 03/04/2009 08:58

Voyons macaron, si c'est comme une combi de plongée, t'as pas le choix, tu fais pipi dedans... Les ouatères, franchement c'est surfait !!! ^_^ un seul mot : sidérant... A mon avis, vue que c'est un truc méga moulant, si elle ose porter ça pour aller à la pistache, pour sûr qu'elle se fait casser la gueule en rentrant... Bref, elles ont intérêt à avoir un chef juste un peu ouvert à la maison...