Arachide rimbaldienne

Publié le par PRISE DE CHOU

Que je sois une stupéfiante gogolita informatique, ça n’a échappé à personne ! J’ai voulu faire le tag trop rigolo trouvé chez Miss Rainette, l’autre jour. Je fréquente beaucoup Miss Rainette en ce moment, en tout bien tout honneur, qu’on se rassure, pour l’opération FOULARDS BLEUS, que je vous conseille vivement de soutenir, mais vous faites comme voulvoul.

Bref, faut créer la pochette de son album, trouver un nom de groupe et un titre en faisant ça :

Etape n°1 : tu vas sur Wikipédia, tu cliques dans "un article au hasard" ce qui te donnera le titre de ton groupe
Etape n°2 ; tu files sur
Wikiquote, tu cliques sur "une page au hasard", tu vas direct à la dernière citation et t'y chopes les derniers mots qui deviendront le nom de ton alboume.
Etape n°3 : rends toi sur
Flickr, clique sur "le meilleur des 7 derniers jours", et prends la troisième photo.

J’ai pas tout réussi, j’ai la photo

Le nom du groupe : ARACHIDE

Le titre de l’album : ABOUT BRITNEY SPEARS

Nonobstant, comme j’ai des relations semi-mondaines dans le milieu, un rock critique célèbre s’est déplacé jusqu’à Tarbes, berceau de ce chef-d’œuvre, pour chroniquer l’évènement…

 

Joyau crépusculaire de l’underground tarbais, le duo ARACHIDE voit le jour en 2008 et décide aussitôt qu’il préfère la nuit.

On se perd en conjectures sur la signification profonde de l’appellation du groupe, il faut évidemment voir bien au-delà d’une simple paire de cacahuètes.


Quelques pistes :

A RACHID… Dédicace au patron du Chiquito, où les musiciens dépensent l’intégralité de leur RMI ?

RACHIDA (fruit d’un verlan mal maîtrisé), hommage à la Garde des Sceaux, incarnation d’une justice exemplaire pour toute la jeunesse de France, et particulièrement dans les milieux carcéraux ?

D’aucuns parmi les aficionados du groupe voient plus loin dans l’hypothèse hasardeuse :

-         Dans ARACHIDE, on entend arrache, non ? Et punaise, ils arrachent leur chèvre ! Et pi y’a IDE, comme ide de Mars (j’ai fait latin en 6ème), mais est-ce qu’il y a de l’huile dans Mars ? De l’eau, oui, ça y’en avait, mais y’en a plus depuis longtemps ! (Témoignage recueilli auprès de Bob au Chiquito, mais il tenait une caisse sévère au Picon-Binouse)

-         T’entraves que dalle… c’est ARA CHIE 2 ! Référence au perroquet diarrhéique qu’était la mascotte du groupe au début. Il est mort dans d’atroces souffrances au cours d’une gastro particulièrement aigüe, hips ! (Témoignage recueilli auprès de Gégé, l’intello des groupies, au Chiquito, mais il tenait une caisse sévère au Guignolet-Kirch)

 

Donc, premier album d’ARACHIDE, intitulé mystérieusement : « ABOUT BRITNEY SPEARS ».

Le son rude et dissonant, les guitares jouées à l’envers dans un accès de neurasthénie rimbaldienne, la batterie lourde comme les miches de Mme Boutin, sont aux antipodes de la pop sucrée-salée dispensée par Melle Spears.

Enregistré dans la cave du Chiquito, l’opus dégage des relents désespérés et boulaouanés, à des encablures des fraîcheurs post-adolescentes surproduites en Californie.

On peut qualifier « About Britney Spears » d’œuvre en réaction. De brûlot incendiaire. En guerre contre la suprématie US, les blondeurs inatteignables, le whisky coca, et la musique en général, sous toutes ses formes.

Un acte révolutionnaire destiné à booster, plus ou moins volontairement, les ventes de boules Quies et autres earplugs.

Quant à la pochette, nous avons interrogé Simon Cussonnet, leader d’Arachide, dans l’espoir d’obtenir quelques explications.

Il nous a reçu dans son fief, au Chiquito, devant un Claquesin-Cassis, sa boisson de prédilection.

-         C’est simple, mec ! Tu vas sur Flickr, tu cliques sur « le meilleur des 7 derniers jours », et tu prends la troisième photo.

Rock’n’roll, man !

 

De notre envoyé spécial à Tarbes, Philippe Moeunavre

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chou 02/04/2009 18:35

Mac - va pas nous attraper une influxion !
LN - Ben re-merci, alors ! Moi non plus j'aime pas les sucreries à paillettes !

lejardindhelene 02/04/2009 14:51

Mes coms sont toujours sincères sinon je me tais...Et quand j'ai un coup de blues et que je viens lire ce genre d'article...Morte de rire...Garde ce style inimitable qui fait du bien... quand tant de blogs fondent dans la sucrerie un peu beaucoup niaise...version glitter...:)

macaron 01/04/2009 21:49

Tu m'influx nerveux beaucoup

chou 01/04/2009 20:00

LN - ça, ça me fait super plaisir...
Mac - Dis moi que je t'influe !

macaron 01/04/2009 18:42

Sponsorisée par la sécu ? Waouh, ça c'est du blog influent ou je m'y connais pas.