Madame Dessachou

Publié le par PRISE DE CHOU

Comment trouver l’amour ?

J’ai l’impression que les trois quarts des blogs que je visite focalisent sur cette question. C’est exprimé avec gaieté ou désespoir, ironie ou amertume selon la personnalité de l’écrivain public.

Il y a là une masse de Messieurs terriblement seuls, face à un paquet de Dames solitaires. C’est quand même rageant, non ? On a envie de casser l’écran et de faire se mêler tout ça dans un joyeux foutoir, il en ressortirait sans doute quelque chose.

Maman Célib s’est vue proposer de participer à une émission de télé réalité de type : trouver l’amûr dans les alpages, ce qu’elle a refusé sèchement. Bravo. N’Y VA SURTOUT PAS ! Ils se font du pognon sur tout, sur le mal-être, sur l’amour, et les larmes rapportent un peu plus que le bonheur. Quelle triste condition que celle de chair cathodique ! J’ai testé pour voir l’année dernière. Once and never again, mais au moins je sais comment ça se passe de l’intérieur !

Alors comment faire ?

Madame Dessachy (dans la colle) a été flinguée par Meetic et consorts, ce qui n’est pas un mal, il faut bien le dire. Je sais que beaucoup trouvent les sites de rencontres douteux, mais s’ils sont florissants, c’est bien qu’ils remplissent leur fonction. Et s’il y a en effet des tordu(e)s, des con(ne)s et des ringard(e)s dans les tuyaux, la proportion n’est pas plus forte dans le virtuel que dans la réalité.

Je n’ai évidemment de conseil à prodiguer à personne, je ne suis pas Madame Dessachou, mais il me semble que la réussite en amour est au même prix que la réussite dans les affaires. Prise de risque et visite systématique des sentiers non battus. C’est l’histoire du scalable auquel j’avais fait allusion il y a quelques temps.

Vous souhaitez devenir vraiment riche, péter dans la soie, rouler dans le blé, décrocher la timbale… si vous faites un boulot scalable, c’est mort. Un boulot scalable, c’est un boulot à échelle. Ouvrier, employé, cadre sup, qu’importe ! Il y a le bas de l’échelle et vous n’irez jamais plus haut que le sommet. C’est limité. Il y a quelques années encore, on aurait pu dire que c’était limité, mais sûr. Tel n’est plus le cas aujourd’hui et je crains fort que la situation n’empire.

Le non scalable, c’est la jungle, le danger, la réussite ou la mort. C’est la créativité aussi. De rock star à écrivain, d’acteur à génie des finances. Les possibilités sont nombreuses, il faut essayer de se connaître au mieux, exploiter ses talents, ressusciter le Mozart assassiné qui pourrit en chacun de nous et se lancer dans l’aventure. Indispensable : être sévèrement burné. C’est là que ça pêche pour la plupart d’entre nous. J’ai froid aux yeux au moindre courant d’air, je ne serai jamais riche.

En amour, même topo. Dans un environnement scalable, pas de surprise possible. On a des amis qu’on adore, des collègues qu’on supporte, des rituels et des sorties programmées. Un monde douillet mais fermé. Une seule solution, sortir du bois, avancer en terrain découvert, tenter l’expédition risquée, mettre ses lunettes Damart, serrer les dents ou les fesses (au choix) et oser s’exposer.

Quand j’ai ouvert ce blog, je ne cherchais absolument pas une relation amoureuse (j’avais Meetic pour ça), mais je pense que si j’avais gardé farouchement mon anonymat, si je n’avais pas programmé une blog party et si je n’étais pas allée me jeter dans la gueule du loup de mer, ma vie serait beaucoup moins West Coast aujourd’hui.

Je ne suis qu’un exemple parmi d’autres, j’en suis certaine.

Commenter cet article

Florence 05/03/2009 12:51

Bravo de partager cela, Chou.
C'est comme si tu lançais: ouvrez-vous, osez, soyez créatifs, lancez-vous ... j'adore

patoutouche 04/03/2009 22:43

ah le problème de la cicatrisation...je ne connais pas le remède mais si vente aux enchères, j'achète ! cher !!

PRISE DE CHOU 05/03/2009 06:33


Hélas, c'est pas dans le commerce ! Comme quoi ils inventent plein de trucs dont on n'a pas besoin et négligent l'utilitaire !


Chriss 04/03/2009 20:04

Alors faut que j'trouve des blogeurs dans mon ile et après que j'organise une blogparty et je vais trouver le grand namour ?

PRISE DE CHOU 05/03/2009 06:32


Euh... c'est pas garanti ! Ca c'est la recette du Macaron au Chou, une spécialité très spéciale... mais je ne me fais pas trop de souci pour toi, tu aimes la vie tu es ouverte et gaie, ça devrait
tomber tout seul !


Macaron 04/03/2009 15:20

Non, je suis plus concerné !

PRISE DE CHOU 05/03/2009 06:35


Le siège est levé ??? ;-)


Macaron 04/03/2009 08:58

Contrairement à ce qu'on peut croire, les sites de rencontre internet n'ont pas flingués les agences matrimoniales. J'ai un copain de lycée qui a une boite a succursale multiples en France et ça marche très fort !

PRISE DE CHOU 04/03/2009 09:27


Tu vas monter une succursale dans la presqu'île ?