Une histoire de pédales

Publié le par PRISE DE CHOU

Aujourd'hui, je vais me la jouer paresseuse. Je soumets à votre réflexion les propos édifiants de Monsieur Micdevil en commentaire sur l'un de mes articles précédents.
Accrochez-vous au guidon et dites-moi ce que vous en pensez !

Le cycliste couillu, pour être cycliste, il a besoin du vélo. Il monte le vélo, le pédale et s'admire, lui, pédalant le vélo.
Le vélo, plus ou moins bien pédalé par le cycliste couillu s'aime en tant que vélo pédalé. Donc il veut se regarder et s'admirer lui aussi. Et alors, pour mieux se voir pédalé pédalo, se détache du cyliste pédalant pour prendre de la distance pour mieux regarder. Mais alors, le cycliste sans vélo se casse la gueule et ne peut plus pédaler et le vélo ne peut plus se voir que non-pédalé faute de cycliste qui s'est cassé la gueule. Et le cycliste pédalant ne peut non plus se voir comme tel puisqu'il n'a plus de vélo à pédaler.
Et tous les deux sont comme deux cons et se mettent à détester l'autre qui ne leur permet plus de se voir tels qu'ils auraient pu s'admirer soit pédalant soit pédalé puisque le pédalant n'existe que grâce au pédalé et inversement et réciproquement.
C'est alors qu'il se posent des questions sur le rapport entre pédalant et pédalé et comme les questions simples ne trouvent que réponses complexes débattues depuis la nuit des temps et au temps de la nuit sans trouver de véritable réponse si ce n'est qu'ils n'ont accès qu'à la représentation symbolique de pédalé ou de pédalant et que leur réalité leur échappe puisqu'ils ne peuvent l'appréhender sans se casser la gueule et donc sans pouvoir y répondre et donc en ne pouvant dans toute cette histoire que faire le constat de leur impuissance réciproque, mutuelle et partagée, c'est alors, disais-je, qu'arrive Quidam Lambda qui, tel zorro, vole au secours des pédalants et pédalés, en apportant humblement le fruit de sa réflexion élaborée et savamment formulée en questionnements pertinents qui aident le pédalant et le pédalé à se remettre en selle avant de se casser à nouveau la gueule en cherchant à se regarder pour pouvoir répondre aux sus-dites questions.
C'est simple non ! Si y a quelque chose que t'as pas compris, n'hésite pas à poser des questions....

Commenter cet article

micdevil 02/03/2009 14:04

Mac, oui, mais ça peut être bon aussi... le problème c'est qu'alors le pédalo n'est plus pédalé etc.... et un pédalant de pédalo pas pédalé n'est plus pédalant...

PRISE DE CHOU 02/03/2009 16:56


Et ça re-revient ! J'adore le ping-pong et le micmac !


Macaron 02/03/2009 13:45

Et si tu descends de ton pédalo pour te regarder pédaler, tu bois la tasse

PRISE DE CHOU 02/03/2009 16:55


Et ça repart, mode West Coast...


micdevil 02/03/2009 13:33

Mac, oui, paradoxalement il parait que ça ne manque pas de sel ! Mais d'une façon générale, je n'aime pas beaucoup les régimes. Sauf les régimes de bananes peut-être...

PRISE DE CHOU 02/03/2009 16:54


Et ça revient !


Macaron 02/03/2009 12:58

Micdevil pourquoi t'essaye pas le vélo sans sel ?

PRISE DE CHOU 02/03/2009 16:54



C'est parti !



Dudsou 02/03/2009 11:27

Que j'aime pas quand t'es pas inspirée... que j'aime pas les p... de copier/coller...
Et je me demande à chaque jusqu'où tu peux aller, et continuer à avoir des commentaires flatteurs (j'utiliserais bien un autre adjectif, mais je me mettrais tous tes fans à dos...)

PRISE DE CHOU 02/03/2009 12:11


Hé ben quoi, Dudsou, tu trouves pas les considérations vélocipédiques de l'ami Devil dignes d'intérêt ???
Quant aux commentaires flatteurs, je n'en vois aucun sur cet article, à part le tien, d'une certaine façon tordue !