Patate dans les astres

Publié le par PRISE DE CHOU

 

Voilà texto mon horoscope dans Femmac’

 

Vous avez un temps d’avance sur votre entourage. Vous donnez la mesure, montrez la voie à suivre. Les wagons s’accrochent à la locomotive.

En amour, votre Apollon est le premier à monter dans le train, certain que là où vous l’emmenez, il ne regrettera pas le voyage.

 

Il attige un peu sur la vie du rail, l’astrologue, et les wagons ceci, et la loco cela… et puis il appelle Mac « Apollon » ! Il va plus se sentir pisser le décoiffeur de bigoudens. Par contre, chapeau pour la prédiction ! C’est bien en train qu’il va ramener sa fraise, et pas en chaise à porteurs. Bluffée, je suis.

 

Professionnellement, votre audace surprend mais elle a le mérite de poser les vraies questions… et surtout de trouver les bonnes réponses.

 

Niveau boulot j’ai l’audace dans les godasses aujourd’hui et aucun projet précis à part me laver les veuches et m’épiler les cannes, mais apparemment ça va se passer sans problème majeur. Tant mieux.

 

Côté santé, un an de plus au compteur ! Madame Verseau, le temps n’a aucune prise sur vous.

 

Le temps n’a aucune prise sur moi ! Je me disais bien, aussi… ma chérie, tu es de plus en plus belle ! Ca te va à ravir ces cernes sous les yeux et ce gras sur le bide. Vivement l’année prochaine que mes seins tombent et que mes varices explosent !

 

Côté planète, Mercure est une planète rapide. Cela tombe bien, vos projets s’accélèrent, vos objectifs sont atteints plus vite que prévu.

 

Alors attention ! Mes projets s’accélèrent. Holà Bijou, on ralentit un peu. Ils vont tellement vite qu’ils vont me passer sous le nez sans que j’aie eu le temps de les identifier. Quant aux objectifs, faut déjà que je les définisse avant de chercher à les atteindre.

 

Vos jours clés : lundi, influence bénéfique d’une femme dans le travail. Mardi, on vous courtise et vous vous en trouvez fort aise. Mercredi, gains modestes mais bienvenus.

 

Lundi, c’était hier, j’ai pas vu une gonzesse de la journée, que des mecs.

Aujourd’hui on me fait la cour, c’est bien urbain, mais si je ne sors pas de ma case, faudra débouler chez moi pour ce faire, et j’ouvrirai pas tant que je ne me serai pas lavé les tifs et dépoilé les guitares. J’ai un reste de dignité, quand même.

Demain, chouette, je passe à la caisse. Mais le gain sera modeste ? Pfff… faiche.

 

 

Moi je dis, tout va bien. Je lis ça en pyjama déglingué devant ma tasse de café, les cheveux qui pendouillent de chaque côté de ma tronche pas très fraîche au réveil. J’ai une patate d’enfer, j’irais bien me recoucher, tiens !

 

Commenter cet article

chou 17/02/2009 16:07

Mac - t'avais encore oublié ta couche ! Pfff...
Audrey - Je peux point viendre, mais je viendra une autre fois !
Mac - ouais, mais t'aurais aussi pu venir en ULM ou en traîneau. Rapport à mes roberts et vu le peu qu'il y en a, ils ont intérêt à rester accrochés le plus longtemps possible ! La Beauce en gants de toilette ou en oreilles de cocker, non merci !
Audrey - Mac est un garçon qui inspire... j'ai hâte d'entendre ce que tu vas nous pondre !
Dana - t'es en Roumanie !?! Allez, hop, je vais faire un petit tour chez toi...

Dana 17/02/2009 13:15

Je comprends pourquoi un ancien élève m'a dit hier : "Le temps a été très généreux avec vous!" c'était donc écrit ; ) On n'a pas Femmeac en Roumanie, heureusement que tu partages et comme je suis Verseau aussi ça tombe bien ( pas les seins hein ). Bonne journée ...

Audrey Shine 17/02/2009 11:29

"Surtout le jour où tes seins tomberont, ramasse-les" hihihi ! Faudra que je trouve une chanson pour mettre cette phrase, ça serait peut être pas facile, mais ça peut être très drôle ! ouarf ouarf ouarf !

Macaron 17/02/2009 11:10

C'est vrai qu'il est bluffant cet horoscope, j'ai longtemps hésité entre le train et la chaise à porteur.
On est mardi aujourd'hui ? Surtout n'ouvre à personne !!! Et puis l'usure du temps on s'en fout, on fera avec, et puis le jour ou tes seins tomberont, surtout ramasse les !

Audrey Shine 17/02/2009 11:07

hihihi ! Rien que de t'imaginer en pyjam le cheveux gras et tombant, je rigole (et pourtant point de mojito dans mon foie à détecter...).
Si tu fais rien cet aprèm, je t'invite à venir voir l'anniversaire de Capucine à 16h30. C'est trop bien. On s'éclate sur scène. Il manque plus que les spectateurs hihihi !
Allez bisouilles comme dirait ma mère.
Et au fait, t'as quoi pour les scoprions dans Femmac ?