Funny Valentine

Publié le par PRISE DE CHOU

On fait dans le marronnier ? La Saint Valentoche ?

Andiamo ! On a bien fait Noël, le jour de l’An, pourquoi pas la fête des Pères, Pâques, la Trinité et la Saint Glinglin…

La Saint Valentin, c’est pour faire marcher le commerce, là je crois que ce n’est pas une révélation éblouissante.

Jadis, c’était le règne de la rose et du bouquet de violettes, le jour béni du « Mon Chéri », ce bonbon gerbatoire et dégoulinant, des boites de choco à formes cardiaques.

De plus en plus, l’offre se diversifie et la pression monte.

Sommée de faire top par la presse féminine, Madeleine se doit de préparer pour ce soir un petit dîner pour deux super chargé en gingembre et autres aphrodisiaques naturels (estampillés Max Havelaar, Mado veut se faire sauter, mais en sauvant la planète).

Gérard, qui se rêve en incarnation du métrosexuel libéré mais aimant, cassera sa tirelire pour ajouter aux classiques (flore et cacao) des accessoires coquins ultra tendance.

« Tiens, mon adorée ! »

Au choix :

« Une paire de menottes en peluche synthétique rose Barbie, assortie à ton incurable acné »

« Un canard en plastique qui nage tout seul pour que tu penses à moi dans ton bain » Vous avez déjà vu un mec dont les bijoux de famille vous évoquent Saturnin ? Moi non, mais je suis curieuse.

Il peut aussi parer sa mâlitude gingembrée d’un anneau vibreur, en fin de soirée. Et là, c’est le succès assuré !

J’ai testé une fois. J’en ris encore ! On dirait la trompe de Babar en pleine crise d’épilepsie !

D’autant que si Gérard est une brêle à couette, ce n’est guère avec des accessoires qu’il assurera mieux. Cautères sur une jambe de bois.

Allez, j’arrête de faire ma « contraire » pour ne pas fâcher Max Havelaar et Yoba the Hot.

Ajoutons simplement que la Saint Valentin sert également à coller les bolas à celles qui sont seules et qui devront supporter les frétillements frelatés de pétasses, lundi, au bureau :

« Wouah… tu sais pas ce qu’il m’a offert, Gérard ? »

Qu’elles pensent à l’appendice de Gégé tremblotant frénétiquement au vent du soir, et qu’elles se gaussent !

 

Tiens, ça me fait penser à une histoire de pachyderme bien dégueu. Allons-y puisque c’est un jour romantique.

Deux éléphantes vont à la plage.

La première fonce illico à la baille, éclabousse partout, se fait la douche avec sa trompe.

La deuxième reste timidement assise sur sa serviette.

-        Mais viens te baigner !

-        Non.

-        Allez, viens, elle est super bonne !

-        Non, je peux pas.

-        Mais pourquoi ?

-        J’ai mes ragnagnas si tu veux savoir !

-        Et alors, pas grave ! Fais comme moi, colle toi un mouton !

Désolée… pour me faire pardonner, ça :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chou 15/02/2009 23:47

Mc - certes. Pourquoi pas un 14 février après tout !

MamanCelib 15/02/2009 10:53

Malgré l'aspect mercantile indéniable de ce jour, ça reste un bon prétexte de passer une soirée supplémentaire en amoureux, sans pour autant tomber dans le rose bonbon...

chou 15/02/2009 08:59

Mac - t'as remarqué !
Phil - oui, les marrons, c'est plutôt à Noël avec la dinde. La, c'est la dinde avec chocolats.
Chriss - pour moi c'est la Saint Turbin...

Chriss 15/02/2009 03:12

En tout cas, ca aurait fait causer cette st Val ! Bon c'est fini, on est dimanche.
Mais c'est la Saint quoi aujourd'hui ?

Philémon 14/02/2009 23:18

Ben dis vois, y a pas beaucoup de marrons qui tombent du marronnier, là...
J'avaisn un pote qui se faisait appeler Valentin. Il s'occupait de la cafet à la fac... Tous les ans, je lui souhaitait une bonne fête le 14 février.
C'est pas le propos ? Aah bon ;-)