Germaine

Publié le par PRISE DE CHOU

Germaine, comme son pseudo l’indique, est ma cousine.

Ma mère avait un grand frère, elle en est la fille, née quelques mois après moi en 56.

Nous étions toutes deux filles uniques et aurions pu devenir presque sœurs. Mais il régnait dans cette famille rikiki une ambiance délétère. Jalousies, méfiances, coups de Jarnac, haines farouches…

Difficile pour deux petites filles de bâtir une solide complicité dans une telle atmosphère.

Nous étions parfois réunies pour les vacances à Gex (01) chez nos grands-parents, qui ne cessèrent de se montrer d’une injustice crasse à son égard.

Pour eux, j’étais tout, elle était moins.

Je dois avouer à ma très grande honte qu’à me l’entendre seriner à longueur de temps, j’avais fini par prendre pour acquise ma soi-disant supériorité sur Germaine.

Je l’aimais beaucoup, mais elle était la dauphine et moi la reine. C’était comme ça.

Elle prenait la chose avec le sourire. Jamais de rancœur, pas une plainte. Pour elle aussi, c’était comme ça et voilà tout.

Nous nous voyions de loin en loin, deux ou trois fois dans l’année.

Je me rappelle d’un bal, Place Monge, à la veille de nos 18 ans.

Comment avons-nous atterri là, je ne m’en souviens plus.

Il y avait des caisses de militaires, de tous les corps d’armée. Je suis peu sensible à l’uniforme, et ça se confirme au fil du temps, mais bon, c’était une sortie, il y avait plein de garçons, et nous étions de charmantes et connes oies blanches toutes les deux.

On se pomponne comme deux dindes pendant des heures, on glousse, on fait nos filles.

Arrivées sur les lieux, Germaine me désigne un type et me dit, celui-là, il est pour toi. Le mec plus ultra de la soirée. Un grand brun avec les yeux très noirs et la peau très blanche (non, pas un vampire). Le genre Cadre Noir de Saumur, joli spécimen en effet. Je ne me suis même pas demandée pourquoi, s’il lui plaisait, elle n’avait pas de vues sur lui. C’était comme ça. Le plus mieux, il devait être pour moi.

Arrivent les slows, et toc, Saumur se pointe et m’invite à danser.

Comment il se la pète ! Il me gonfle d’entrée. Droit dans ses boots, fringué tout en noir, le killer qui plie de la meuf comme il veut. Il est sûr de son coup, du coup, moi je n’ai qu’une envie, le jeter. Et je le jette.

Je finis la soirée dans les bras de Popeye, un marin rouquin en bordée. Trapu et rigolard. Pas le plus beau, mais certainement le plus drôle. Germaine est déçue.

Depuis, elle a épousé un beauf, puis a quitté le beauf, puis a épousé le meilleur ami de Monex. Mais Monex ne l’aimait pas. Nous nous sommes perdues de vue, puis retrouvées assez récemment.

Aujourd’hui, je suis allée déjeuner chez elle. On a mangé des huîtres, bu du Sancerre, beaucoup ri et presque pleuré. Elle est généreuse et belle, et tellement meilleure que moi.

Germaine, je t’aime pour de vrai, tu es une reine... et ma petite soeur !
Merci d'exister.


Découvrez Aphrodite's Child!

Publié dans FRIENDS

Commenter cet article

prise de chou 28/01/2009 10:46

Phil - et oui, ça date, Anouar !
Quid - thanks, marin... c'est tout pensé pour de vrai avec le coeur.
Chriss - allons, tu vas pas te mettre à chougner, maintenant !
Mic - Mmmmm... Menetou Salon (tu vis dans une cave, où quoi ?)
Dana - Merci, et bon annive à toi aussi !
Phil - tu n'as peut-être pas de cousin Germain !
Scotch - on a toujours besoin d'un cousin pour survivre chez Mémé !
Louise - Germaine, c'est la soeur que je n'ai jamais eue, qui sait si tu avais vécu ce que nous aurions fait ensemble...

Louise 28/01/2009 08:56

Jolie histoire. Je crois que quand on aime les gens, même si la vie nous sépare on se retrouve toujours. C'est vrai qu'une cousine (pour moi qui n'ai que des frères) ça remplace une soeur (c'est comme ça que je considère une de mes cousines dont je suis très proche)

scotch beatman 27/01/2009 19:35

Moi je n'ai pas de cousins et cousines de mon âge, ils ont tous au moins 12 ans de moins que moi. Et je pense que ça m'a manqué, j'aurais biene aimé avoir un cousin pour faire le con pendant les vacances chez mémé.

Philémon 27/01/2009 14:33

Putain, suis nul en ce moment. Je viens juste de comprendre pourquoi ta cousine s'appelait Germaine ;-)

Dana 27/01/2009 08:07

Je viens d'apprendre que les vampires n'ont les yeux noirs que lorsqu'ils sont affamés : )
Je ne vais pas être originale mais j'adore lire vos posts et je vous souhaite un bon anniversaire tardif d'un Verseau à Verseau, vous avez dit que cette année est celle de l'amour ,alors je vous fais confiance.