Virgin

Publié le par PRISE DE CHOU

Ouh la la, j’ai les globes oculaires qui pendouillent au bout de leur nerf comme des yoyos !

Suis pas sortie de la journée, because il faut que je produise du galure à donf, j’ai une expo-vente dimanche et mon nouveau modèle, le béret à 3 boutons, s'écoule fort bien, c’est heureux. J’ai jeté un œil ce matin sur mes comptes, c’est pas la gloire, de plus j’ai deux factures bien lourdasses qui sont vaguement périmées et il serait de bon ton que j’envoyasse des gros chèques pas plus tard que tout de suite.

Des fois, j’ai la trouille. De tomber malade, de ne pas y arriver, de ne plus avoir de taf, de me retrouver à la rue.

« T’avais qu’à être prof d’anglais, tu serais peinarde maintenant »

Oui Papa, mais j’aurais été un prof exécrable, injuste. Je n’ai aucune patience, aucun sens de la pédagogie, et les mômes m’emmerdent en général (non, ça c’est pas vrai). Je suis réfractaire à la hiérarchie, je suis incapable d’avoir une autorité au-dessus, et d’avoir autorité sur quiconque. Du coup, je suis intermittente du spectacle, cousette et branleuse professionnelle (rien à voir avec Irina Palm, charmant film britannique que je vous recommande chaudement et des deux mains).

Je digresse, je digresse…

Donc, décidant de faire une pause dans mes travaux chapeliers, je me branche sur le net et je file chez Saute-Biniou, comme d’hab.

Je ne vous conseille pas particulièrement son billet du jour, c’est tristachier. Pas taper, le marin, pas taper !

Et comme cet enfoiré commence à s’infiltrer dans mes neurones de façon aiguë, je décide de lire en amont.

Je me suis tapée Macaron pratiquement en entier !

D’aucun prétendront que c’était déjà fait. Laissons divaguer les langues de putes. Je n’ai partagé avec cet homme charmant que quelques parties de ma-jong, de scrabble, et une initiation au macramé fort instructive. Je ne brade pas ma virginité au premier venu comme ça tout à trac. Je ne suis pas du genre à m’inviter à des anniversaires et à m’offrir en cadeau, à emmener des inconnus dans des chambres de claque louchedingues. Je ne mange pas de ce pain là.

Au fil de la lecture, j’ai beaucoup ri, un peu pleuré, pris les noms de filles de mauvaise vie qui tournent autour de lui comme des buses autour d’un bout de barbaque. Qu’elles se tiennent à distance, ou je sors ma pelle à donner des tartes.

J’ai vu que j’étais intervenue sur son blog en août, via Maman Célib (merci ma grande), et que notre petite histoire s’étale au grand jour avec photos et tout, comme d’autres de ses histoires auparavant.

Que va-t-il se passer ? C’est étrange, non, ce feuilleton. Bientôt la première dispute, le déchirement, les réconciliations, les insultes ? Tout ça devant tout le monde ?

Que sera sera. En attendant, j’ai mes billets pour le 16. A la lecture de sa prose, j’ai pu vérifier que l’énergumène était de qualité. Je vais peut-être céder et lui accorder une partie de biniou. A 53 ans, il est temps de perdre ma virginité.

 


Découvrez Madonna!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Chriss - tu parles d'une zistwar ! Mais après concertation avec l'intéressé, on va mettre la pédwale douce sur nos récits croisés. C'est un peu trop open space quand même...
Répondre
C
J'aime bien les zistwars d'amour ! et pis comme disait l'autre : y a pas d'mal à se faire du bien !<br /> alors croque ma belle, croque la vie, croque l'amoooour et souffle dans le biniou...<br /> sûre qu'y'en a plein qui vous envient !
Répondre
P
Crazy - Oh ouais ! Une réunion Tupperware !<br /> Phil - Macaron est un oignon... toujours une couche supplémentaire à dévoiler.<br /> MC - MC, c'est Meetic Center, c'est ça ?<br /> Louise - oui, mais faut un minimum de feu sacré qui me fait terriblement défaut !<br /> Mac - t'en fais pas mon poulet, je saurai attendre le temps qu'il faudra ! ;-)
Répondre
M
Comment ça elle est triste à chier ma note ? C'est juste les images du bord de mer, une journée d'hiver. Moi, suis pas triste du tout en tous cas. Et comme si c'était mon style de taper...<br /> Et pis d'abord pour ta virginité, c'est pas gagné... et la mienne t'en fais quoi ? Je suis pas un garçon facile non mais !<br /> PS : Ta note m'interpelle faut que je t'en recause !
Répondre
L
Tu sais, quand on est prof, on est beaucoup moins embêté par sa hiérarchie que dans les autres boulots.<br /> Vis ton histoire avec Macaron, tu verras bien, les histoires d'amour ne finissent pas toutes mal en général!
Répondre