Fifty three - youpeee !

Publié le par PRISE DE CHOU

Je vais avoir 53 balais dans une vingtaine de jours, et vous voulez que je vous dise… même si vous voulez pas, je vais vous le dire quand même : YOUPI !

Rien à battre d’être vieille et fanée, d’avoir les yeux au milieu de la figure, des rides plein la gueule et la teinture de tifs obligatoire toutes les trois semaines.

Je me sens bien dans ma vieille peau et je crois qu’il y a une excellente raison pour ça : l’horloge biologique est arrêtée. Même pas en pause, non, arrêtée def.

Je me garde bien de faire des bilans et tout et tout, mais quand même, avec un petit coup d’œil dans le rétro, je m’aperçois que j’ai rempli mon rôle de femelle humaine. Je me suis reproduite (3 fois), j’ai nourri mes enfants, les ai élevés, leur ai donné tout ce que je pouvais leur transmettre, j’ai aimé à la folie et la réciproque était là.

Voilà. Mission accomplie.

Aujourd’hui, je suis libre !

Non, pas tout à fait tout de même, faut toujours assurer le quotidien, le monde entre dans une panade noire, la Quechua rue de la Banque menace, Israel déconne, Sarkozy faiche, mais je me sens bien.

Je ne devrais pas, c’est sûr. Et ce n’est pas parce que tous les horoscopes de tous les magasines de pétasses m’annoncent un an neuf Verseau de première bourre que je devrais relâcher la garde. Mais je me sens bien.

Certes, ma rencontre avec l’Affolant du Ponant, l’Idole de Navalo, doit y être pour quelque chose, mais je ne veux en aucun cas taper l’incruste chez lui, et qu’il se tienne à bonne distance de ma tanière. L’horloge est arrêtée, je ne veux plus vivre avec un homme 24h/24. De temps en temps, souvent, même, mais « toujours » n’a plus aucun sens quand on a 53 ans.

Je me désole à la vision de toutes ces demoiselles entre 30 et 45 qui n’ont pu accomplir leur vie pleinement. Il y en a tant, qui espèrent encore ce putain de Prince Charmant, le séduisant reproducteur-protecteur qui va enfin leur donner le Bonheur.

Réveillez-vous les filles. Changez de stratégie ! L’homme a la trouille de se faire coincer et emprisonner. L’homme n’a pas forcément envie de se retrouver à la barre d’un navire dans lequel on l’a poussé à l’insu de son plein gré. Comme je le comprends. L’enfant dans le dos est fréquent de nos jours, mais je doute qu’il apporte la félicité.

Soyez vous-même, ou si vous êtes vraiment conne, tentez d’être une autre. Plus légère, plus gaie, même si les temps sont durs, faites de votre vie un happening fou, une fête. Adios le plombage, le supermarché obligatoire le samedi aprèm, Ikéa le week-end, le dernier Goncourt, le dernier must-see au cinoche ! Arrêtez la planification, vive l’impro, vive la joie, vive la France !

Sur ces bonnes paroles avec lesquelles je vais sans doute me faire moult ennemies (toutes les fans de Sex and the City, je vous crotte le poupou, vous vivez avec de la daube dans les mirettes), je souhaite solennellement lancer ici un appel à signature. Exigez de Macaron qu’il mette en ligne deux ou trois photos qu’il m’a montrées la semaine dernière. Punaise ! Jamais vu un truc pareil. A côté, Jude Law fait vaguement raclure de bidet, et George Clooney est aussi excitant qu’une soirée Tupperware-camomille.

C’est là. Pétitionnez. Réclamez : les photos, les photos !

 


Découvrez Ten Cc!

Commenter cet article

Macaron 05/01/2009 19:34

Le problème c'est quand il faut remettre au 17

Philémon 05/01/2009 13:54

La sérénité se gagne quand même après avoir pris quelques claques et quelques revers. Moi ausi, je suis heureux d'avoir mon âge, même si on commence à se déglinguer. Mais je ne jetterai pas la pierre à ceux qui cherchent le prince ou la princesse charmant(e), je suis un incorrigible romantique et un éternel optimiste.
Petit cours de biniou, et de musique en général : on a toujours besoin de ses deux mains pour bien jouer d'un instrument.
Spéciale dédicace à Macaron56, le routier volant : ne jamais remettre à demain ce qu'on peut faire avec une seule...

PRISE DE CHOU 05/01/2009 14:27


Hihihi... ça va lui plaire, à Macaron !
Pour la princesse ou le prince charmant, c'est pas être romantique que d'y croire, c'est être vaguement benêt, non ? Et puis c'est rasoir les princes charmants. Je crois que je mourrais
d'ennuis si j'y étais un jour confrontée... ce qui ne risque point d'arriver !


Macaron 05/01/2009 12:40

Même pas un petit air de flute ? Pfff, c'est dur pour un homme orchestre !

PRISE DE CHOU 05/01/2009 14:24


Bon, OK... fluter n'est pas jouer, c'est bien connu !


Macaron 05/01/2009 11:24

Pour jouer du biniou ? C'est bien ce qu'il me semblait...

PRISE DE CHOU 05/01/2009 12:04


Et que je ne te prenne pas à jouer d'un autre instrument, ukulele, trombonne à coulisse et tutti instrumenti !!!


Pascal 05/01/2009 10:08

un bug..sorry
en fait assez d'acord avec toi..mais coté "mâle"!

PRISE DE CHOU 05/01/2009 12:03


Toi pas vouloir bobonne à la maison en permanence ? ;-)