Dondon Poireau

Publié le par PRISE DE CHOU

C’est la première fois que je prends le TGV à Nantes pour regagner Paris, après un réveillon pratiquement idéal passé avec Saute-Biniou et sa joyeuse bande de beurrés nantais. Homard, fruits de mer, bons vins, danses frénétiques, rigolades, macarons, Macaron. 

L’an neuf commence très bien !

Après des adieux déchirants sur le quai, les joues baignées de larmes (le froid… un froid à congeler un inuit), je monte dans le train et prends place aux côtés d’une dondon à poireau, style Jabba the Hutt emperruqué, qui cocotte tellement des ailerons qu’on est en droit de se demander si elle n’a pas gardé quelques reliefs du nouvel an sous le bras (tranches de saucisson, saumon fumé, tête de veau farigoule).

Comme je suis d’excellente humeur, je m’abstiens de lui défoncer le portrait à coup de manche de pioche et de la balancer par la fenêtre, ce qui aurait pourtant pu s’accomplir avec la complicité et sous les vivats des voisins immédiats.

Au bout de cinq minutes de trajet, une voix mâle et consensuelle, de type «Raël va vous causer dans le cornet », sort des tuyaux pour nous déclarer pratiquement texto :

« Vous avez pris place dans l’IDTGV 7932, à destination de Paris-Montparnasse. Nous vous rappelons que les voitures 1 et 9, situées aux extrémités du train, sont des zones zen. Calme et silence de rigueur. Adoptez-y la zen attitude ! Les autres voitures sont des espaces de convivialité, nous vous invitons à saluer votre voisin et à engager la conversation. »

C’est quoi ce délire ?

Bientôt des compartiments réservés à l’engueulade méridionale, à la pignolade de groupe, à l’apprentissage du macramé en poils pubiens, au lancer de crottes de blair, à la chasse aux coquecigrues ?

Ils ne savent plus quoi inventer à la SNCF !

C’est alors que Dondon Poireau se tourne vers moi pour me gratifier d’un sourire enivrant qui me fait frémir de la glotte au périnée. Heureusement que nous ne sommes pas dans le wagon Roulage de pelles !

« Je me présente, Karine Grobert… »

Mamma mia ! Je ne veux pas y causer, je ne veux pas sentir son haleine fétide me caresser le tarin pendant deux heures. OK, c’est parti pour l’application de la méthode rosbif.

Je fais donc comme à mon habitude dans ce genre de situation : interface indésirable avec bignole revêche, gros connard, pue du bec, emmerdeur, casse-burne. Je prends un air de ravie de la crèche, ouvre des yeux comme des huîtres en gelée, et susurre avec mon meilleur accent britannique :

« Sorry, je pas pawler fwancais ! »

Etonnement de la charmante, puis regard fumasse et tournage de dos fâché.

J’ai simplement oublié qu’en entrant dans le compartiment, tout en rangeant mon bagage à dix centimètres de Poireau, j’étais en grande conversation téléphonique avec une copine, et que nous jactions parfaitement le camembert… Oups !


Découvrez Duke Ellington!

Commenter cet article

Louise 05/01/2009 09:05

C'est pas beau de mentir!
Je te souhaite une très très belle année 2009, Chou!

PRISE DE CHOU 05/01/2009 09:42


Merci Louise... belle année à toi aussi. Tu manques grave, dans les parages. Tu ne songes pas à une réouverture, par hasard ?


Morue 02/01/2009 16:03

Voilà une année qui commence drôlement bien sur prisedechou.com !!! Je te souhaite, pour l'an neuf, autant de verve qu'en l'an huit. Santé, gloire, prospérité, amour. Allez pour le même prix je te mets le pognon. Bises !

PRISE DE CHOU 02/01/2009 16:46



Merci bien Madame Poiscaille, et tout pareillement dans votre doux foyer ! Je rappelle que je fais toujours catering après la patinoire (ou le bowling...). You're welcome !



micdevil 02/01/2009 15:24

j'voulais écrire "voies de garage" ! Ah là là !!!

PRISE DE CHOU 02/01/2009 16:43


Ben moi j'aimais mieux l'autre orthographe !


micdevil 02/01/2009 15:22

Bah si ils lisent ça, à la SNCF, ils t'embaucheront pas pour faire les voix... ou alors les voix de garage...

PRISE DE CHOU 02/01/2009 16:42


Comment dire élégamment ? Je les emmerde. Oui, c'est ça, je les emmerde grave !


scotch beatman 02/01/2009 15:03

Le territoire français est un véritable zoo !
On aperçoit de nouvelles créatures à tous les coins de rues ... ou tous les coins de wagons !

PRISE DE CHOU 02/01/2009 16:42


Jabba dans le TGV, c'est mortel un premier de l'an, tu peux me croire !