Avec ou sans les dents ?

Publié le par PRISE DE CHOU

C’est bien ma veine ! Fallait que ça arrive aujourd’hui, juste à la veille de rejoindre le Puissant Menhir Bas-Breton ! Celui qu’on nomme le Divin Décapsuleur à Ploemeur, celui pour qui les Bigoudènes s’immolent par la coiffe à Erdeven, celui qui est la source de tant de suicides à Locmariaquer.
Les femelles survoltées, le voyant passer, souverain et indifférent, sur l’autre rive, se jettent en masse et cheveux au vent dans les flots déchaînés pour tenter de gagner Port Navalo à la nage. Les courants sont si forts qu’aucune à ce jour n’a réussi sa traversée.
En même temps, ça fait du rab de bouffe pour les poiscailles. A quelque chose malheur est bon, en l’occurrence, ça engraisse le merlu, ce qui réjouit le marin et fait marcher le commerce. Finalement, tout le monde y trouve son compte.

On ne dira jamais assez l’importance de l’Affolant du Morbihan sur la micro-économie locale. Grâce lui soit rendue !

Bref, je me prélassais ce matin comme à l’habitude dans mon lait d’ânesse, écoutant en sourdine le dernier opus de Motörhead – ça me relaxe – quand soudain me prit l’envie de becter l’un des bonbons au gingembre offerts la veille par ma copine Haïku.

Haïku est une jeune femme délicieuse, très portée sur l’orient. Thés aux arômes machiavéliques,  bonbecs aux saveurs exotiques… c’est tout elle.

Pourquoi Haïku ? Parce qu’elle mesure 1,50 m bras tendu. Je ne porte jamais de talons quand je sors avec elle, j’aurais trop peur de lui marcher dessus par inadvertance.

Il faut bien le dire, je ne sais rien me refuser. Je m’aime trop. Envie d’une friandise, ma grande ? Mais pourquoi se priver ? Tu n’as point même à la mériter, tout t’es dû ! Tes caprices sont des zéphyrs qui font onduler les monotonies du quotidien. Le plus futile de tes désirs sera plus tard l’objet de colloques savants et polémiques jusqu’au fin fond de la savane burkinabé.

En un mot comme en cent, je dépiaute le machin et me le gougoufine.

Et là… c’est le drame !

J’ai bien évidemment une dentition assortie au reste de ma personne, c'est-à-dire parfaite. Toutefois, elle s’est légèrement altérée au fil du temps et j’ai du avoir recours à la chirurgie dentistique à quelques reprises. Que Céline Dion me jette la première pierre !

Ma bouche coûte cher ! Y’en a pour whatmilleboules à l’intérieur ! Et voilà que mon bridge préféré, celui du fond à gauche en bas, me joue la fille de l’air et me lâche lâchement, agglutiné à ce foutu bonbon !

C’est une épouvante !

Je ne vais pas aller dans le Morbihan sans les dents, tout de même !
Evidemment, ça peut faire couleur locale, si j’en juge par le sourire des sœurs Goadec, mais disons-le franchement, se marrer deux jours en utilisant uniquement les dents du haut risque de me fatiguer les mandibules et de coller du coup un gros bémol à ma bonne humeur naturelle.

J’appelle donc en urgence mon Pivert, qui crèche à Charenton le Pont, autant dire à l’autre bout du globe. C’est tellement loin que je ressens comme un léger jet lag quand je viens le voir.

Il est ovaire-bouqué, comme de juste. Il me faut roucouler, barrir et menacer pour qu’il consente à m’accorder la faveur de ses talents bucco-léoptaires pour un quart d’heure.

J’écris cette folle épopée depuis sa salle d’attente, où je poireaute depuis une bonne demi-heure.

Le suspens reste donc entier.

Alors, le Morbihan ? Avec, ou sans les dents ?


Découvrez Henri Salvador!

Commenter cet article

PRISE DE CHOU 09/12/2008 00:00

Louise, tu crains ! Ré-ouvre moi ce blog ou file-moi rencard, j'aimerais bien te rencontrer (en tout bien tout honneur, il va sans dire !!!)

Louise (qui n'a pas honte) 08/12/2008 10:06

Bon, moi aussi, j'ai failli dire comme MC:p

Louise 08/12/2008 10:05

J'ai eu un fou-rire en lisant pourquoi tu l'appelles Haiku;)
J'espère que c'est arrangé;)

P'tit Luc 06/12/2008 22:24

A mon avis une seule solution : épouse le dentiste !

PRISE DE CHOU 07/12/2008 11:41


Il est trop moche, et je n'épouse pas (ou plus).


Chriss 06/12/2008 21:04

t'oseras pas sourire mais je suis sûre que ton zig, y s'en tape le coquillard, si j'ose dire
c'est l'enveloppe !
il préfère ce qu'il y a dedans j'imagine

PRISE DE CHOU 07/12/2008 11:40


J'ai récupéré mes dents, finalement...