Danielle Jaffré - 3 fautes

Publié le par PRISE DE CHOU

Nous sommes presque fin novembre déjà. Ca sent le sapin pour 2008…

Bientôt Noël, les boutiques regorgent de jouets, les illuminations sont en place, c’est parti pour la foire à la conso, crise ou pas crise. On va avoir droit aux bêtisiers, aux best of, aux bilans.

Si je regarde en arrière, je constate que mon année a été agitée, et c’est tant mieux. Il y a eu un max d’emmerdes, et c’est pas fini, et puis de grands moments.

En mai, j’ai passé quelques jours enchantés dans le Cantal avec la bande des « Copains d’abord »

Cette année, nous sommes tous retournés à l’école, dans un petit village perdu. Une salle de classe à l’ancienne (le temps s’est arrêté en 1931), des bancs, des petits bureaux (difficile de caser ses cannes !), de l’encre dans l’encrier (logique), des porte-plumes avec Sergent Major, une « maîtresse » qui raconte le temps jadis avec un tel talent que beaucoup d’entre nous avaient les larmes aux yeux (j’étais limite, mais j’avais peur que les garçons me traitent de chougneuse si je craquais).

Elle nous a fait une dictée !

C’était total madeleine, de tremper sa plume dans l’encrier, de voir comment ça raclait sur le papier, de se servir d’un buvard, d’éviter les pâtés, de faire des pleins et des déliés…

Fallait mettre son nom en haut ! Toutes les nanas ont inscrit automatiquement leur nom de jeune fille, comme ça, au réflexe, sans réfléchir... on était en plein voyage dans le temps. Je me suis souvenu du temps où je m'appelais Jaffré, Dani de mon prénom, du temps où j'étais blonde et ronde. 

A la correction, j’ai appris qu’on ne mettait pas de majuscules après trois petits points, depuis je ne fais plus la faute ! Mais la maîtresse a été sympa, on a tous eu un Billet d'Honneur. 

C’était magique d'entrevoir, noyés dans nos vieilles carcasses de cinquantenaires, les petits garçons et les petites filles que nous sommes toujours quelque part, bien cachés.

J’ai déjà dit merci à Phil et Chou (une autre) pour nous avoir organisé ce bonheur, parmi d’autres, mais je ne vais pas me priver d’en remettre une couche ! Merci, merci, merci… et rendez-vous en mai, pour de nouvelles aventures. J’ai hâte !

 

 


Découvrez Renaud!

 

Publié dans FRIENDS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philémon 24/11/2008 21:59

J'ai pas d'aussi beaux souvenirs, mes humanités ont été faites en Allemagne et au Maroc, avec des copains d'écoles qui ne restaient que deux ans au mieux...
Mais j'ai connu aussi l'encre noire, les buvards, etsurtout les cartes de géographie...

prise de chou 22/11/2008 11:43

Mic - Tu dois avoir une sacrée collec de rétros, alors ! ;-)
Famille Chichon - c'était bien, hein les potes !!!

crazypatch 22/11/2008 11:17

Trop "chouette" ton article, et oui, un magnifique moment, inoubliable, ce qui me fait penser que moi aussi je voulais en parler, mais tu l'as tellement bien fait que je ne sais pas si c'est encore la peine... Tiens, j'ai une idée, je vais envoyer mes copines le lire ici, et rajouter peut être une photo ou deux...
Et vraiment un grand merci pour ce moment à Phil et à Chou.....

Mister Chichon 22/11/2008 11:10

Mistral gagnant ...t'aurais pas du pour le coup mon clavier est mouillé de larmes.

micdevil 21/11/2008 19:20

Ah oui, le rétroviseur, c'est surtout pour ceux qu'ont une idée derrière la tête...