Au Cercle, en face de l'Alcazar

Publié le par PRISE DE CHOU

J’ai rendez-vous ce soir avec Ptiluc, au Cercle, en face de l’Alcazar, le ciné de mon enfance à Asnières.

J’attends. Ptiluc a l’air d’être un mec important avec du boulot prenant. Il a prévenu qu’il pourrait être en retard, et j’ai dit que j’attendrais, vu que j’ai des trucs à écrire. Des trucs du genre : j’attends Ptiluc au Cercle, en face de l’Alcazar.

J’ai commandé une Leffe, on m’a filé des cacahuètes avec. Alors je pinaille dans le tas de cacahuètes pour choisir les entières. J’aime mieux, c’est plus rond en bouche.

Ptiluc, je l’ai « connu » sur Meetic. Lequel d’entre nous a établi le contact… je ne sais plus. Il est fort possible que ce soit moi, comme je suis un homme. Ce qui n’implique nullement que Ptiluc soit une femme…

Bon, là, ça va quand même faire 20 minutes que j’attends.

Je jette un regard discret sur tous les mâles qui poussent la porte, mais rien qui ressemble de près ou de loin au Monsieur de la photo.

Je n’ai pas (ou plus) son numéro de téléphone et j’ai becté la moitié des peanuts, bu la moitié de ma binouse. On dit que j’attends jusqu’à 19h45 et puis basta.

L’activité restau du Cercle commence à se mettre en route. Ca sent le poulet grillé. Dehors, le mareyeur rougeaud vend ses Marenne-Oléron. J’ai la dalle… et la bouche en carton-pâte à force de me gougoufiner des arachides. D’ailleurs, je vais arrêter pas plus tard que tout de suite, il n’y a plus d’entières.

Faiche Ptiluc… plus que dix minutes et je me tire, je te préviens tout de suite !

Bon, comme c’est du reportage en direct live, je regarde ce qui passe à l’Alcazar, en face.

Tiens ! La très très grande entreprise… j’ai vu ça hier soir avec l’Etrangleur de Boston. Je ne vais pas pouvoir faire très long là-dessus, n’est pas Léon Zitrone qui veut. C’est visible et instantanément oubliable. Voilà.

Euh… autrement (punaise, je n’aimerais pas faire de la radio, quand notre envoyé spécial à Reykjavik reste muet comme un mulet) :

-         Galette m’a commandé une pièce de théâtre ! J’ai vaguement les mouillettes, mais c’est très excitant, ce challenge.

-         Ma machination à 3 balles arrive à son terme dans les jours qui viennent. Boum ou flop ?

-         Y’a décidément plus de rondes en bouche et j’ai mangé la moitié des semi-détachées. Je suis au bord de Gobi, je crève de soif.

-         Je pense que Ptiluc ne viendra pas et qu’il va m’envoyer un mail d’excuses avec 163 citations très intelligentes.

Tiens, Casino, à côté de l’Alcazar, est encore ouvert. Je vais aller faire quelques courses…

J’ai des soirées fascinantes !


Découvrez Serge Gainsbourg!

Commenter cet article

prise de chou 17/11/2008 00:50

Art - pronostic gagnant. elle l'a été ! ;-)

Art Vandelay 15/11/2008 10:37

Ha désolé, autant pour moi... Mais je pense toujours que la prochaine relation non-amicale sera mieux...^^

prise de chou 15/11/2008 06:37

Scotch - voir les brèves ci-après.
Mc - Nooon... voir ci-après.
Mac - enfin ! Mais où étais-tu passé, Pomponnet ! Et je suis une bouse pathétique en bannière et bien d'autres choses encore !

macaron 14/11/2008 19:08

Rhaaaaa, ça fait du bien de revenir ici après trois jours d'absence ! On dirait que t'as refait les peintures pendant que j'étais pas là, et j'en suis ravi parce que ça me permet de te balancer dans la fiole que t'es une vraie bouse question bannière même si j'aime bien le choix des photos. je suis moins ravi en revanche d'apprendre que finalement je suis pas un ètre exceptionnel en étant pas le seul habitant de la planête à ne manger que les cacahuètes entières. Franchement ça me fiche un peu le bourdon.
Et puisque tu aimes la flatterie la plus vile, j'ajouterai que Ptiluc c'est surement un Raoul parce que poser un lapin à une femme comme toi c'est innommable et même que c'est pas forcément une vile flatterie.

MamanCélib 14/11/2008 18:14

Bon... et la suite ?
Un Raoul en puissance ?