Heidegger

Publié le par PRISE DE CHOU

Ca y est, j’ai une nouvelle machine à laver !

Je l’ai appelée Heidegger, comme ça quand je parle d’elle, j’ai l’air intelligente et cultivée.

Je ne sais pas comment je survivrais sans Heidegger.

Heidegger était encore bourré jusqu’à la gueule hier soir.

Entre ma fille et moi, on se fait Heidegger pratiquement deux fois par jour.

Mon fils m’a apporté un énorme sac aujourd’hui, de quoi faire tourner Heidegger en bourrique.

Je prends bien soin d’Heidegger, je l’astique régulièrement.

Pourvu qu’Heidegger ne me lâche pas ! J’ai eu tant de chagrin lorsque Kant a passé l’arme à gauche…


Découvrez Alain Souchon!

Commenter cet article

kismock 22/10/2008 17:28

Alors, complètement essorée par Heidegger ? mdr

prise de chou 22/10/2008 09:23

Mac - Rrrooo ! Tes mains ont aussi un pouvoir détachant ?
Blanche - héhéhé...
Louise - je regrette vraiment que tu ne sois pas venue l'autre soir !

monbricabrac 22/10/2008 08:46

Je ne compte plus le nombre de fou-rire que j'ai eu en lisant ton blog!
Merci, vraiment merci! Tu illumines ma journée

Blanche 21/10/2008 22:48

C'est encore plus drôle quand on lit tout cela entre les lignes !! ;-)

macaron 21/10/2008 19:02

elle en a de la chance Heidegger d'ètre astiquée régulièrement, à ca tarif là je suis prêt à laver le linge à la main !