Les hommes préfèrent les chieuses

Publié le par PRISE DE CHOU

Conversation dans le métro entre deux jeunes gens, la vingtaine.

Ils parlent de leur copine respective, et ça balance velu ! Un concours, presque, à qui aura la plus casse-burettes. Des boulets de compète, les nanas, faut appeler Joe la Mouk, et d’urgence…

Ils concluent que de toute façon, une fille est forcément une chieuse.

Déjà, terminologie scato. Une chieuse !

Mais rien d’intestinal, sinon les hommes remporteraient l’affaire avec panache et la porte des wawas grande ouverte, en plus. Car l’homme est joueur avec son corps. Il aime se pavaner nu, prendre des mines de malabar devant la glace, faire l’éléphant avec son kiki, produire des bruits divers via les orifices de son individu. Ca lui prouve qu’il existe.
Rototo ergo sum, et encore, j’ai pas choisi le son le moins élégant.

Chieuse donc.

Trouve toujours à redire à la tâche menée bravement à bien par l’homme à sa demande insistante (repeindre les étagères, réparer le robico de la saldeb, ramasser les feuilles dans le jardin, promener Zézette – pour ceux qui ont un Zézette).

S’insurge si le mâle préfère regarder un match de foot (rugby, tennis, cricket, curling…) alors que c’est les soldes chez Ikea.

N’a jamais rien à se mettre et fait fumer la Visa pour des  fringues qu’elle ne mettra jamais (si, une fois, dans la cabine d’essayage).

Se trouve trop grosse et oblige l’homme à suivre son régime Wet Thatcher parce que ça lui fera pas de mal non plus, t’as vu un peu les bouées d’amarrage que tu te trimballes autour du bide mon amour.

Se pâme devant ce connard de George Clooney (ou Brad Pitt, Jude Law, Hugh Grant, voire Chuck Norris pour les aveugles) alors qu'elle a Tarzan à la maison.

Mais… monte sur ses grands chevaux dès que l’homme fait son Didier* et que son regard suit une femme séduisante dans la rue, ou s’alanguit un peu trop longtemps sur la plastique d’Uma Thurman (ou Pamela Anderson pour les cons, ou Brigitte Bardot pour les très vieux cons).

Quémande en chougnant des preuves d’affection constantes et répétées, alors que si l’homme est là, c’est qu’il est là alors qu’il pourrait être ailleurs.

 

Bon, c’est un échantillon. Il y a mille manières d’être une chieuse. Il suffit de travailler un peu la question, on peut aller très loin.

Alors, où en suis-je dans tout ça ? Suis-je une chieuse digne de ce nom ?

 

Il m’arrive de péter. C’est osé, c’est cru mais c’est comme ça. Bonjour le coming out !

Je me fous des étagères comme du reste.

J’aime bien regarder un match même si je comprends pas tout (enfin le curling, faut pas pousser non plus).

Quand la Visa fume, c’est MA Visa.

Je suis maigrelette, donc pas de régime.

Je suis la maîtresse de Jude Law (merde je l’ai dit !).

Je m’amuse au regard des hommes sur les autres femmes.

Je ne chougne jamais… je polémique, j’attige, j’exige, je provoque, j’interpelle, je me moque, je suis cruelle, je m’excuse, je rougis, je pleure (mais dans mon coin), je reviens, je repars, je m’effondre, je monte sur mes grands chevaux, je supplie, je dédaigne, je joue l’indifférence, je craque, je suis pénible, de mauvaise foi… alors oui, je suis une chieuse.

Ouf, me voilà rassurée sur ma féminité !

 

Pendant la conversation, le téléphone de l’un des garçons sonne. C’est sa copine. Changement immédiat de registre. Il prend une voix de Mickey tout mouillé et descend de 40 dB, « Oui chaton… bien sûr, comme tu voudras mon cœur… t’as raison, chouchou… ».

Son copain détourne son regard pour pas gêner, et ne fera aucune réflexion à la fin du coup de fil. Il est pareil !

Les hommes préfèrent les chieuses.

 

* Référence au film de Chabat, ceux qui ont vu comprendront.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> <br /> Je ne suis pas d'accord avec cette affirmation. Je ne suis pas une nouille et je ne suis pas chieuse non plus. Et si les hommes restent avec leur blonde même si elle est chieuse c'est parce<br /> qu'ils aiment ça donc qu'ils ne viennent pas se plaindre.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
Je ne sais si vous avez remarqué, mais les nouilles sont rarement chieuses...car elles n'ont pas assez d'idées pour fairch'. Ou bien, elles le deviennent parce que leur bêtise finit par créer des problèmes à leur entourage.Ce qui est sûr, c'est qu'on s'ennuie moins avec une chieuse qu'avec une nouille...
Répondre
D
Prise de Chou, tu ne comprends plus l'english ??? Dans ma phrase, je suis clairement fan... de toi ! (C'est vrai ça, j'm'en fous de Jude, si ce n'est qu'IL est chanceux d'être avec TOI), pigé ?<br /> Ok<br /> Lesson number 2:<br /> Where is the dog?<br /> The dog is in the garage.
Répondre
P
En fait tu es tout betement une femme!!
Répondre
P
<br /> Euh quoi, "tout bêtement" ?;-)<br /> <br /> <br />
S
Qu'est ce que c'est que ces conneries, quelqu'un utilise l'adresse de mon blog, pour semer la discorde à travers la blogosphère sous couvert de l'anonymat ???.... Non mais j'vous jure on aura tout vu.... Bon je vais de ce pas mener mon enquête....;)<br /> <br /> Ps: je ne pratique point le langage sms ;)
Répondre
P
<br /> Et la bête sévit à l'insu de ton plein gré !<br /> <br /> <br />