Tous le même...

Publié le par PRISE DE CHOU

« J’aime beaucoup ce que vous faites » n’est pas une pièce de théâtre dont on parlera dans dix ans avec des larmes dans les yeux et des sanglots dans la voix.

C’est distrayant, on glousse de temps en temps.

Moi, j’ai adoré. J’avais la main serrée dans celle de Mieuvautard, et ma tête sur son épaule.

Je ne suis pas amoureuse du Monsieur, mais je suis bien avec lui, confort.

C’était couru d’avance. Il ressemble beaucoup à Monex, et ce doit être mon destin, toujours le même genre d’homme… le mâle dominant du troupeau, grand et costaud avec des poils. Le sportif accompli (cette fois un skieur, variable exotique après la natation et le cyclisme), le protecteur prompt au coup de boule vengeur, le macho au cœur tendre. Signe astrologique, Bélier, sans doute un ascendant Taureau pour faire bonne mesure. Allons-y dans la bête à cornes testostéronée. Aime le rock et l’opéra, le jazz beaucoup moins. De gauche, obligatoirement, motard à blouson, c’est récurrent. Un petit parfum d'homme de la pampa dans le caractère, si vous voyez ce que je veux dire. 

Chaque fois que je tente une échappée avec un profil différent, ça foire. L’amoureux de musique baroque ou de Francis Lopez, le poète délicat aux longues mains fuselées, l’intello au sens de l’humour ravageur, le business man classieux, pas pour moi. Je rêve Hugh Grant, et c'est Bruce Willis qui déboule !

Mais pourquoi, bon sang ? Est-ce que j’ai le profil de la meuf du chef de gang ? Qu’y a-t-il en moi qui attire toujours le même type de type ?

Allez, qu’importe, puisque tel est mon destin… let there be rock !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> <br /> Humm, d'après tout ce que je lis, je n'ai pas du tout l'impression que tu attires toujours le même type d'hommes (bien au contraire).<br /> <br /> <br /> En revanche tu sais certainement mieux "gérer" un certain genre que d'autres et du coup, il est plus facile de faire "dans la durée" avec eux...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> C'est peut-être en effet moi qui les préfère comme ça...<br /> <br /> <br /> (les intellos aux doigts agiles me font généralement chier dans les grandes largeurs... ceci est un coming out !)<br /> <br /> <br /> <br />
M
Je viens à Paris au mois d'octobre. C'est l'occasion non ?
Répondre
P
<br /> Pourquoi pas ! En voilà une idée qu'elle est bonne !<br /> <br /> <br />
M
Va falloir qu'on cause tous les deux...
Répondre
P
<br /> Et bien causons, mon ami, causons !<br /> <br /> <br />
M
Trop beau pour toi ? Mais c'est quoi ces conneries ? Dégonflée !
Répondre
P
<br /> Oh ça va, tu vas pas te mettre à jouer du pipeau comme ton pote au corps marrant ! ;-)<br /> <br /> <br />
P
Bon, on dira que c'est moi après douze réincarnations, quoique je sois ni bélier, ni taureau, et pourtant bête à corne (non, pas celles que vous croyez)...<br /> It chou, si vos voulez tester l’amoureux de musique baroque (Francis Lopez, je vous le laisse pour les fins de soirées avinées), le poète délicat aux longues mains fuselées, l’intello au sens de l’humour ravageur, ben je me désigne cobaye premier.<br /> Moi dragueur ? Pfff, Dame Chou, vous radotez ;-)
Répondre
P
<br /> Oh Philémon, quelle ardeur ! (sans H) ;-)<br /> <br /> <br /> <br /> <br />