Des nouvelles de Coco Chipète ?

Publié le par PRISE DE CHOU

De retour sur mes vieilles terres du 18ème arrondissement, je suis à la chasse au tissu au Marché Saint-Pierre, pour donner corps à ma collection de chapeaux automne-hiver 2008-2009. Ca fait chic, non, collection automne-hiver. Ca fait de moi une « jeune créatrice ». Vous avez remarqué, on ne dit jamais « vieux créateur », le créateur est toujours jeune, quel que soit son âge… c’est bien pratique.

Je tâte des laines bouillies, des jerseys, des tweeds, en tentant d’imaginer ce que je pourrais bien en faire… casquettes, cloches, bibis divers et d’hiver.

Plongée dans mon univers textile, je ne vois pas approcher Madame Serfeuille. Institutrice à la retraite, elle fut la maîtresse CM1 de mes trois nains, tour à tour, quand ils étaient nains…

Elle toussote pour attirer mon attention et me sourit, l’œil brillant derrière les binocles.

-         Madame V, ça alors ! On ne vous voit plus guère dans les environs !

-         Eh oui, hélas, j’ai déménagé il y a deux ans…

Et d’expliquer brièvement le divorce, l’éclatement de la famille, la fuite de l’aîné en Allemagne, celle du père dans le sud, mon exil avec Lili en banlieue…

-         Quel dommage, vous étiez si unis, c’était un plaisir de voir ça ! Et Robin ? (c’est mon n°2)

-         Il est toujours là, dans un petit studio au 6ème, c’est le seul qui soit resté sur place. Il est en Master d’Histoire.

-         Sacré personnage, celui-là. L’image même du brillant branleur, si vous m’autorisez l’expression. Est-il toujours ami avec Coco Chipète ?

-         Non, ils se sont perdus de vue, je crois, il a toute une bande de potes du collège et du lycée, et il a gardé des contacts avec ceux de la maternelle, mais Coco, non. Il a disparu de la circulation.

-         Pourtant, ils étaient inséparables. A eux deux, ils menaient la classe. Ils m’en ont fait voir, vous savez ! Je me rappelle encore l’épisode du chien !

Oh la la… comment l’oublier ?

Coco était venu dormir à la maison, c’était fréquent. Chez nous, il était assez calme, terrifié par la carrure et l’autorité de Monex, c’est en classe qu’il se déchaînait.

Maman Chipète lui avait préparé un petit sac, avec slip et chaussettes de rechange pour le lendemain.

De ma fenêtre, j’avais vu partir les garçons hilares et chahuteurs. Ces deux-là préparaient encore un mauvais coup, j’en étais sûre.

-         Tout était étrangement calme. J’écrivais je ne sais quoi au tableau, très absorbée, quand la classe a explosé ! Des cris, des rires, des hurlements. Je me suis retournée et j’ai vu ! Robin tenait Chipète en laisse. Coco s’était déguisé en chien. Il avait un slip sur la tête et des chaussettes glissées dedans, de chaque côté, comme des oreilles. Il était à quatre pattes et faisait mine de renifler le derrière des filles en aboyant. Mais le pire, c’est que ces deux garnements avaient ramassé des crottes dans la rue et les avaient disposées artistiquement entre les bureaux. Et votre fils criait : « Il est vilain le Youki, il a fait des bêtises le Youki… »

Inutile de dire que le scandale avait été mémorable. Coco viré de l’école, Robin rescapé de justesse grâce à ses bons résultats…


Le soir même, Robin dîne à la maison. Je lui demande s’il a des nouvelles de Coco Chipète.

-         Oui, tiens, je vais te montrer sur Fessebouc…

Coco a 20 ans, il est marié avec une (très jolie) femme de 40 ans et il vient d’avoir un enfant.

Il a encore fait des bêtises, le Youki !

 

Publié dans Hier encore...

Commenter cet article

crazypatch 19/08/2008 22:43

Nul n'est à l'abri des bétises, hélas.Est -elle riche au moins???? Mais au fait as tu trouvé ton bonheur pour tes chapeaux?

PRISE DE CHOU 20/08/2008 07:48


Pas un rond !
Pour les chapeaux, je suis en phase chercheuse. Ils n'ont pas encore sorti tous les tissus d'hiver... j'y retourne aujourd'hui.


Philémon 19/08/2008 21:59

Et si je m'affichais sur fessebouc avec une jeunette de vingt ans ma cadette, on dirait aussi que j'ai encore fait des bêtises ? Parce des comme ça, je veux bien en faire et en refaire ;)
C'est quoi ce sexisme primaire, prisedechou ? Bien d'accord avec MBB, moi...
On attend donc la nouvelle collection divers d'hiver avec impatience.

PRISE DE CHOU 20/08/2008 07:46


Je ne raconterai pas, mais je serais fort mal placée pour jeter la pierre aux relations amoureuses inter-générationnelles. De là à passer au mariage et à l'enfantement...


juliette 19/08/2008 21:26

en résumé : à 40 ans, on peut plaire à un mec de 20 ans au point de l'épouser.
Mais faut être très jolie.
Et que le jeune homme n'ait peur de rien.
Bref, c'est pas gagné !
Elles me font rire, moi, ces facéties de petit gars !

PRISE DE CHOU 20/08/2008 07:47


Ca te tente ? ;)


MamanCélib 19/08/2008 21:13

Je ris encore en visualisant la scène ^_^

Il était où, hein, le youki... (bah,il fallait bien que quelqu'un chante du Gotainer, je me dévoue ^_^)

PRISE DE CHOU 20/08/2008 07:44


Merci pour Richard ! ;) Il devient quoi, ce garçon, d'ailleurs ? Il en a fait quelques bonnes (je me souviens du Polochon Blues, par exemple). Des nouvelles de Richard Gotainer !


monbricabrac 19/08/2008 20:23

C'est pas une bêtise si il est amoureux!
L'amour, c'est comme les créateurs, c'est toujours jeune;)

PRISE DE CHOU 20/08/2008 07:41


Quand on aime, on a toujours 20 ans, c'est ça ? ;)