15 jours à Bordeaux - 4

Publié le par CHOU

Nous sommes 5 dans la troupe. Y'a pas d'jambes de bois, mais y'a des nouilles, et ça se voit.

Prenez 5 individus, exilez-les de leur milieu naturel et faites-les vivre ensemble rue Judaïque à Bordeaux (ou ailleurs, ça marche aussi très bien rue du Pape Priape VI à Knocklezoot). Très rapidement, des dissentions apparaissent, des clans se forment, et c'est la guerre.

62-rue-judaique.jpg

L'auteur de la pièce indigente qui m'a contactée à la fin de "la Route Fleurie" est une jeune femme de 25 ans, dont la carrosserie impressionnante est gâtée par un visage mou et des yeux chassieux.

Elle ne se déplace jamais sans sa Môman, une chanteuse ratée à la blondeur factice et mistifrisée, qui exprime son vide sidéral d'une voix précieuse et haut perchée, dans une loghorrée sans fin qui donne envie de saisir fermement une pelle à charbon pour un masque facial radical. Elle sont tellement fusionnelles et malsaines dans leur amour materno-filial qu'on les appelle les soeurs Bidet.

192019_main.jpg

Heureusement, nous sommes trois dans le clan d'en face (Jendive, Toche et moi) et on passe un séjour d'enfer à Bordeaux.

Les tournées, c'est génial ! Tu ne fais rien de la journée, à part visiter les environs, aller à la plage, lécher les vitrines, muser dans les musées... sur les coups de 7 heures, tu files au théâtre, tu te maquilles, t'habilles, et tu t'éclates sur scène pendant une bonne heure. Ensuite, tu fais la teuf.

images--2--copie-3.jpg

C'est un peu le bonheur total. La ville est belle bien qu'un peu majestueuse et froide, mais dès le premier soir, nous avons rencontré Raymond. 

images--3--copie-3.jpg

Raymond est un restaurateur local, ancien rugbyman aux fréquentations douteuses, qui pour nous 3 va mettre Bordeaux à oilpé.

DSC00134-2.jpg


Publié dans Hier encore...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Ben moi, mes tournées, entre mecs, ont vraiment mâles tournées...<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Tu m'étonnes, John ! <br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Ah les tournées... je me souviens, au Chiquito à Boul Bil...!<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Surtout le jour du bojolpif nouveau !!! Sacrées tournées !<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Ah ben quand même oui, je suis sûre que Bordeaux peut être fun. Faut pas garder cette image de "belle endormie", je l'ai bien vu lors de ma folle et punk jeunesse, ça dépotait Bordeaux. Et puis<br /> là, après PLEIN fde travaux c'est vraiment devenu super joli. On est classés au patrimoine mondial de l'UNESCO, nspa? Enfin, j'attends la suite, pour voir dans quels lieux interlopes tu vas<br /> nous emmener...<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Le truc, c'est que je ne me souviens plus des noms...<br /> <br /> <br /> <br />
R
<br /> AH! les tournées... The pied. Enfin, quand il n'y a pas à faire l'installation des décors-vidage de camion-remplissage de camion aussitôt après avoir joué, ni de rdv presse où tu as intérrêt à<br /> surveiller ce que tu dis, ni rencontre avec les scolaires, avec atelier de mise en pratique: genre allez on est tous des supers - comédiens, ni répétition dans le lieu 1 du spectacle 2, sans<br /> compter que tu n'as que 15, euros par jours pour bouffer, ça , ça va encore. Mais tant qu'à faire il faut vendre pour l'an prochain..Et Monsieur le maire n'est pas des plus fun.... Bon soit je<br /> m'ai trompée d'époque, soit on est vraiment de la loose mes potes et moi.Ouai , on doit être vraiment des merdes, on ne s'est jamais offert des tournée touristes. Je regrette, ça a l'air bien...<br />
Répondre
C
<br /> <br /> Le truc, c'est que j'ai considéré ça comme des vacances et non un gagne pain. J'avais pas mal de boulot à l'époque et heureusement, parce qu'on n'a pas gagné un radis sur cette magnifique<br /> tournée. Par contre on a rigolé un max et on s'est frité comme des hyènes...<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> Mais c'est quand on est bien dans le bain que tu coupes...<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Déstabilisant... non ? <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br />